Bourse > Technip > Technip : Technip s'estime armé pour répondre à la demande
TECHNIPTECHNIP TEC - FR0000131708TEC - FR0000131708
67.530 € -0.65 % Temps réel Euronext Paris
67.730 €Ouverture : -0.30 %Perf Ouverture : 67.730 €+ Haut : 66.800 €+ Bas :
67.970 €Clôture veille : 227 524Volume : +0.19 %Capi échangé : 8 261 M€Capi. :

Technip : Technip s'estime armé pour répondre à la demande

Technip s'estime armé pour répondre à la demandeTechnip s'estime armé pour répondre à la demande

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Technip a fait savoir jeudi qu'il entendait privilégier au cours des prochains mois la réussite de ses dernières alliances stratégiques, qui lui ont permis de se renforcer dans le raffinage et les infrastructures sous-marines (Subsea).

Le spécialiste des équipements pétroliers et gaziers a publié des résultats du troisième trimestre en nette hausse, en ligne avec les attentes, et a globalement ajusté à la hausse ses prévisions pour 2012.

Technip a annoncé la semaine dernière une alliance avec le néerlandais Heerema pour développer ses compétences dans les projets en eaux ultra-profondes, qui devraient connaître au cours des années à venir la croissance la plus rapide au sein du marché Subsea sur lequel il s'est déjà renforcé en 2011 avec l'américain Global Industries.

La société a par ailleurs finalisé fin août l'acquisition de l'américain Stone & Webster Process Technologies pour former un nouvel ensemble spécialisé notamment dans les technologies de pointe dans le raffinage, l'hydrogène, l'éthylène et la pétrochimie.

"La priorité du groupe, c'est de viser une croissance rentable, d'intégrer les sociétés que nous avons acquises et de faire fonctionner les alliances", a déclaré lors d'une conférence téléphonique son PDG Thierry Pilenko.

"Au cours des six à neuf prochains mois, voire douze mois, nous serons capables de démontrer que (...) nous remportons des projets que nous n'aurions pas pu remporter avant sans Global Industries et sans Heerema", a-t-il ajouté.

Technip n'a pas présenté ses premiers objectifs pour 2013, Thierry Pilenko précisant que ces perspectives seraient annoncées lors des résultats annuels en février.

"Le volume d'appels d'offres dans le Subsea reste élevé (...) Les marchés de la mer du Nord, du Brésil et du golfe du Mexique sont actuellement les plus dynamiques, tandis que l'Asie-Pacifique et l'Afrique de l'Ouest sont toujours les plus compétitifs", a-t-il néanmoins souligné.

L'ACTION PROGRESSE EN BOURSE

Pour l'exercice en cours, le groupe a précisé qu'il visait désormais un chiffre d'affaires global approchant 8,0 milliards d'euros (contre une fourchette de 7,65 à 8,00 milliards visée auparavant).

Les ventes annuelles de la division Subsea devraient atteindre "au moins" 3,50 milliards d'euros (contre une fourchette de 3,35 à 3,50 milliards auparavant), avec un taux de marge opérationnelle courante autour de 15% (inchangé).

Le chiffre d'affaires de l'Onshore/Offshore devrait pour sa part s'établir autour de 4,3 milliards d'euros (contre 4,3 à 4,5 milliards auparavant), avec un taux de marge opérationnelle courante compris entre 6,5% et 7% (contre une fourchette de 6% à 7%).

Technip a enregistré au troisième trimestre un résultat net part du groupe de 146,3 millions d'euros (+20,9%), un résultat opérationnel courant de 215,2 millions (+19,0%) et un chiffre d'affaires de 2.085,9 millions (+22,8%). La marge opérationnelle courante ressort ainsi à 10,3% contre 10,6% un an plus tôt.

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat opérationnel courant de 216 millions et un chiffre d'affaires de 2.071 millions, soit une marge de 10,4%.

Le carnet de commandes s'est élevé à 13,5 milliards d'euros, dont 6,1 milliards d'euros pour le Subsea, en progression de 6,2% par rapport au deuxième trimestre.

L'action Technip progressait de 1% à 89,17 euros à 11h30, enregistrant un bond de 22,8% depuis le début de l'année après une hausse de 5% en 2011, pour une capitalisation boursière de plus de 10 milliards d'euros. Dans le même temps, le CAC 40 progressait de 0,6% (+9% depuis début janvier).

Avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...