Bourse > Technip > Technip : Les marchés européens ont rebondi après les annonces de la Fed
TECHNIPTECHNIP TEC - FR0000131708TEC - FR0000131708
67.050 € +0.19 % Temps réel Euronext Paris
67.150 €Ouverture : -0.15 %Perf Ouverture : 67.940 €+ Haut : 66.290 €+ Bas :
66.920 €Clôture veille : 925 432Volume : +0.76 %Capi échangé : 8 203 M€Capi. :

Technip : Les marchés européens ont rebondi après les annonces de la Fed

Les marchés européens ont rebondi après les annonces de la FedLes marchés européens ont rebondi après les annonces de la Fed

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont rebondi vendredi après avoir digéré les annonces de la Réserve fédérale relançant l'hypothèse d'un relèvement des taux d'intérêt aux Etats-Unis.

À Paris, l'indice CAC 40 a pris 71,36 points, soit 1,67% à 4.353,90 points pour finir la semaine sur une hausse hebdomadaire de 0,79%.

À Francfort, le Dax a gagné 1,23% et à Londres, le FTSE s'est adjugé 1,7%. Les indices européens confirment le sursaut des marchés avec 1,2% pour le FTSEurofirst 300 et +1,47% pour l'EuroStoxx 50 de la zone euro.

Tous les indices sectoriels européens ont fini dans le vert ainsi que tous les composants du CAC 40 à l'exception de Technip, qui a cédé 3,28% après avoir grimpé jeudi dans le sillage de l'annonce de sa fusion avec l'américain FMC Technologies.

La tendance a été portée notamment par UniCredit, première banque d'Italie par les actifs, qui a gagné 7,59%, plus forte hausse de l'EuroStoxx 50, après des informations selon lesquelles elle envisagerait des cessions d'actifs.

Le suisse Richemont (-4,3%) a en revanche pesé sur le secteur du luxe. Le groupe suisse a déclaré ne s'attendre à aucune amélioration de l'environnement opérationnel à court terme après un nouveau ralentissement de la croissance des ventes à taux de change constants au dernier trimestre de son exercice annuel.

Sur le marché des changes, le dollar se calme mais se maintient à ses plus hauts niveaux en près de deux mois face à un panier de devises de référence. L'euro se traite autour de 1,12 dollar après avoir touché son plus bas niveau en sept semaines, à 1,1180 dollar.

Sur le front du pétrole, les cours se stabilisent, les craintes concernant la surabondance de l'offre repassant au premier plan.

A l'heure de la clôture en Europe, Wall Street évolue en hausse, ce qui ne devrait pas suffire à empêcher les indices new-yorkais d'enregistrer une nouvelle baisse sur l'ensemble de la semaine.

(Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...