Bourse > Technip > Technip : La marge Subsea sera "exceptionnellement basse" au T1 2014
TECHNIPTECHNIP TEC - FR0000131708TEC - FR0000131708
67.400 € +0.40 %
67.360 €Ouverture : +0.06 %Perf Ouverture : 68.010 €+ Haut : 66.930 €+ Bas :
67.130 €Clôture veille : 4 062 950Volume : +3.41 %Capi échangé : 8 033 M€Capi. :

Technip : La marge Subsea sera "exceptionnellement basse" au T1 2014

TECHNIPTECHNIP

(Tradingsat.com) - Alors que CGG a douché le secteur des services pétroliers après son avertissement sur résultats lancé ce mardi matin, Technip qui n'en est pas ressorti indemne (-4,5% à 67 euros) a publié en post-séance ses perspectives financières pour les exercices 2014 et 2015.

Rappelons que le spécialiste des équipements pétroliers et gaziers avait lui-même abaissé fin octobre ses prévisions de résultats pour l'ensemble de l'année 2013.

Le groupe avait alors évoqué des performances décevantes au sein de la division Subsea qui a souffert d'effets de change défavorables et de charges non récurrentes liées à la dépréciation d'un navire.

En ce qui concerne le Subsea, Technip prévoit un chiffre d’affaires compris entre 4,35 et 4,75 milliards d’euros sur 2014, ainsi que "des marges solides dès le deuxième trimestre de l’exercice, malgré un premier trimestre bas" qui devrait se solder par une marge autour de 5 %, associée à un chiffre d’affaires équivalent à celui du premier trimestre de l’année précédente.

La marge opérationnelle Subsea du premier trimestre 2014 sera "exceptionnellement basse", a précisé le groupe, qui évoque une faible rentabilité de certains projets dans les premières phases de réalisation, mais également les coûts associés au démarrage programmé de l'usine d’Açu durant cette période.

L’impact de ces éléments sera nettement moins perceptible dès le deuxième trimestre, a indiqué Technip. Pour les trois derniers trimestres de l’année 2014, le groupe s'attend à une amélioration substantielle de la marge opérationnelle courante, tenant compte des effets de saisonnalité habituels. Sur cette base, un plancher de marge opérationnelle courante d’au moins 12 % a été défini.

Cette reprise attendue dès le deuxième trimestre 2014 doit permettre une croissance accélérée en 2015, a poursuivi le management. Ainsi, pour le segment Subsea, le chiffre d’affaires devrait être largement supérieur à 5 milliards d’euros et s’accompagner d’une marge opérationnelle courante comprise entre 15 et 17 % pour l’exercice 2015.

Le segment Onshore et Offshore devrait afficher en 2014 un chiffre d’affaires compris entre 5,4 et 5,7 milliards d’euros avec une marge opérationnelle comprise entre 6 et 7 %. En 2015, le chiffre d’affaire devrait croître légèrement, et la rentabilité rester stable. Ces perspectives ne prennent en compte l’attribution d’aucun projet majeur.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...