Bourse > Supersonic imagine > Supersonic imagine : +80% en trois séances, espoirs dans le diagnostic de la NASH
SUPERSONIC IMAGINESUPERSONIC IMAGINE SSI - FR0010526814SSI - FR0010526814
1.900 € -3.55 % Temps réel Euronext Paris
1.940 €Ouverture : -2.06 %Perf Ouverture : 1.940 €+ Haut : 1.900 €+ Bas :
1.970 €Clôture veille : 3 971Volume : +0.02 %Capi échangé : 31 M€Capi. :

Supersonic imagine : +80% en trois séances, espoirs dans le diagnostic de la NASH

supersonicsupersonic

(Tradingsat.com) - Après +7,7% mercredi et +25% jeudi, l'action du spécialiste de l’échographie hautement innovante Supersonic Imagine flambe vendredi de plus de 30% supplémentaires (+31,8% à 3,69 euros à 15h50). En trois séances, le titre affiche ainsi une envolée de +78%.

La présentation par le groupe des bénéfices cliniques de sa technologie d’imagerie non invasive par Élastographie ShearWave (SWE) en temps réel pour évaluer les maladies chroniques du foie, a déclenché un véritable engouement.

A l’occasion du Congrès international sur le Foie (International Liver Congress 2016), qui se tient du 13 au 17 avril à Barcelone, en Espagne, SuperSonic Imagine a tout d'abord présenté jeudi 14 avril les résultats d'une étude démontrant que la technologie SWE de SuperSonic Imagine permet d'identifier avec précision les cas de décompensation hépatique.

Ce vendredi 15 avril, le Professeur Thierry Poynard présentait son étude réalisée sur 2 251 patients atteints de maladies hépatiques chroniques. Elle démontre que les mesures de dureté du foie réalisées par la technologie SWE sont plus fiables que celles réalisés par élastographie transitoire.

"Les résultats des communications [...], ainsi que ceux de plusieurs études cliniques antérieures, démontrent les avantages cliniques de l’Élastographie ShearWave en temps réel pour la prise en charge clinique globale des patients ayant une fibrose hépatique", déclare Jacques Souquet, fondateur, vice président et directeur de l'innovation de SuperSonic Imagine.

"Si elles ne sont pas détectées, les maladies du foie, telles que les stéatopathies non alcooliques (NAFLD et NASH) peuvent être des "tueurs" silencieux, et nous sommes mobilisés pour trouver des solutions innovantes afin d'aider les praticiens dans le dépistage et l’évaluation des maladies hépatiques, et le suivi des patients", ajoute le dirigeant.

En particulier, la mise au point d'un diagnostic non invasif de la NASH (stéatose hépatique non alcoolique), pour remplacer la biopsie, procédé médical invasif qui limite le développement d'un éventuel traitement, constitue un enjeu important. Maladie en plein essor liée au diabète et à l'obésité, la NASH touche entre 12% et 17% de la population aux Etats-Unis.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...