Bourse > Stallergenes greer > Stallergenes greer : Bon accueil pour les analyses positives du site d'Antony
STALLERGENES GREERSTALLERGENES GREER STAGR - GB00BZ21RF93STAGR - GB00BZ21RF93
30.000 € -1.96 % Temps réel Euronext Paris
30.640 €Ouverture : -2.09 %Perf Ouverture : 30.650 €+ Haut : 30.000 €+ Bas :
30.600 €Clôture veille : 2 355Volume : +0.01 %Capi échangé : 594 M€Capi. :

Stallergenes greer : Bon accueil pour les analyses positives du site d'Antony

Stallergènes GreerStallergènes Greer

(Tradingsat.com) - Stallergenes Greer gagnait du terrain vendredi matin (+2,4% à 25,4 euros à 9h45) après un point sur ses activités réalisées sur le site d’Antony (France), à la suite de la reprise de la production et de la distribution le 10 mars 2016.

Dans le cadre du rappel volontaire des produits d’Allergènes Préparés Spécialement pour un Seul Individu (APSI) lié à la mise en place du système ERP, des analyses de qualité ont été effectuées sur un échantillon représentatif des flacons retournés.

Le laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans le traitement des allergies respiratoires indique que "ces résultats d’analyse à ce jour démontrent que le contenu des flacons de produits, en termes d'allergènes, est conforme aux spécifications requises".

Le groupe ajoute que le plan "RESTART" de Stallergenes Greer, destiné à regagner la position de leader de la société en se concentrant sur ses capacités industrielles, logistiques et commerciales dans les zones géographiques "Europe" et "International", a permis de reprendre la distribution des produits aux patients avec un délai de livraison moyen de deux semaines.

Plus de 250 000 traitements ont été délivrés depuis le redémarrage et la Société est en mesure de couvrir les besoins de ses patients pour les allergènes les plus prévalents.

Stallergenes Greer avait été contraint en décembre dernier de suspendre la production et la distribution des produits fabriqués sur le site d'Antony, en raison des perturbations opérationnelles provoquées par le déploiement de son nouveau système informatique.

Lors d’une inspection en novembre 2015, l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) avait constaté des perturbations opérationnelles et des erreurs dans le circuit de préparation et de livraison des produits envoyés directement aux patients.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...