Bourse > Solocal group > Solocal group : Sollicite ses créanciers obligataires
SOLOCAL GROUPSOLOCAL GROUP LOCAL - FR0012938884LOCAL - FR0012938884
2.500 € -1.50 % Temps réel Euronext Paris
2.512 €Ouverture : -0.48 %Perf Ouverture : 2.537 €+ Haut : 2.460 €+ Bas :
2.538 €Clôture veille : 318 776Volume : +0.82 %Capi échangé : 97 M€Capi. :

Solocal group : Sollicite ses créanciers obligataires

tradingsat

(CercleFinance.com) - PagesJaunes Groupe (PJG) a sollicité l'accord de ses créanciers obligataires dans le but de lui permettre, si elle le décidait, de désigner un mandataire ad hoc afin de l'assister dans le cadre des discussions qu'elle mène actuellement avec ses prêteurs pour proroger la maturité de ses dettes bancaires venant à échéance en 2013.

Le groupe de services de renseignements a entamé des discussions avec ses prêteurs dans le but de proroger jusqu'en septembre 2015 les maturités de la tranche A1 de 638 millions d'euros et du crédit revolving (RCF) de 300 millions venant à échéance en novembre 2013.

En contrepartie, il est proposé aux prêteurs un remboursement partiel immédiat de la tranche A1 et du RCF, puis un remboursement à échéances régulières au profit des emprunts bancaires à terme et du RCF à maturité septembre 2015, tenant compte de la génération de flux de trésorerie.

À ce jour, PJG a obtenu de ses créanciers le consentement requis pour permettre la prorogation de la maturité de la tranche de dette A1 et du RCF, et est parvenu à obtenir l'accord de la majorité des prêteurs de la tranche de dette A1 et du RCF pour qu'ils étendent la maturité de leurs engagements. Toutefois, PJG poursuit les discussions avec ses créanciers afin d'obtenir l'accord d'extension des prêteurs représentant au moins 90% de l'encours de la tranche de dette A1 et du RCF.

La sollicitation consiste dans ce contexte à obtenir l'accord nécessaire des créanciers obligataires pour modifier les termes de la documentation obligataire, de sorte que PJG puisse disposer de l'option, le cas échéant, de demander la désignation d'un mandataire ad hoc et cela jusqu'au 31 décembre 2012.

Ce dernier assisterait PJG dans ses négociations avec ses prêteurs et ceci sans déclencher de cas de défaut prévu par la documentation obligataire. Le consentement des prêteurs représentant plus de la moitié des obligations est nécessaire pour mettre en oeuvre ces modifications.

PJG confirme qu'il n'a pas encore décidé à ce jour s'il allait demander la désignation d'un mandataire ad hoc, qu'il n'a pas pris de mesures pour en nommer un, et qu'il respecte les obligations relatives à sa documentaire bancaire et obligataire.

La période de sollicitation expirera à 17h00 heure de Londres, le 14 septembre, sauf extension à l'initiative de PJG. Les créanciers obligataires qui accepteront la sollicitation percevront en numéraire 2,50 euros pour chaque 1.000 euros du montant du nominal des obligations qu'ils détiennent.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...