Bourse > Solocal group > Solocal group : Pagesjaunes abaisse son objectif de chiffre d'affaires
SOLOCAL GROUPSOLOCAL GROUP LOCAL - FR0012938884LOCAL - FR0012938884
3.125 € -11.97 % Temps réel Euronext Paris
3.549 €Ouverture : -11.95 %Perf Ouverture : 3.583 €+ Haut : 3.100 €+ Bas :
3.550 €Clôture veille : 1 198 480Volume : +3.08 %Capi échangé : 121 M€Capi. :

Solocal group : Pagesjaunes abaisse son objectif de chiffre d'affaires

tradingsat

PARIS (Reuters) - PagesJaunes a abaissé mercredi son objectif de chiffre d'affaires pour cette année, mais a maintenu sa perspective d'une marge brute opérationnelle comprise entre 470 et 485 millions d'euros et a dit progresser dans ses négociations sur le refinancement de sa dette avec ses créanciers.

A la Bourse de Paris, le titre recule de 5% à 12h20 à 1,33 euro, plus forte baisse du SBF 120 qui progresse dans le même temps de 0,55%.

"Après avoir renoué avec la croissance au premier trimestre (+1,4%), PagesJaunes est, comme attendu, de nouveau confronté au recul de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre", relève le bureau d'études Gilbert Dupont, qui note que les ventes du groupe sont inférieures à ses attentes.

L'éditeur d'annuaires imprimés et en ligne vise désormais une baisse de son chiffre d'affaires annuel comprise entre 1% et 3%. En mai le groupe avait dit anticiper une stabilisation de son chiffre d'affaires pour 2012.

"A noter que la dette financière nette est en baisse sensible en raison de la décision de ne pas distribuer de dividende cette année", souligne Gilbert Dupont.

PagesJaunes, dont l'endettement net a été ramené de 1,89 milliard d'euros fin 2011 à 1,76 milliard fin juin 2012, a enregistré au premier semestre une hausse du coût moyen de sa dette brute à 5,33%, contre 5,07% un an plus tôt à la suite du refinancement de sa dette bancaire en mai 2011.

Le résultat net du groupe a baissé de 17,4% au premier semestre à 87,1 millions d'euros, plombé notamment par l'augmentation des charges financières.

Le groupe a sollicité fin mai l'accord de son pool bancaire pour qu'en contrepartie notamment d'un remboursement partiel de sa dette, la maturité des dettes bancaires venant à échéance en novembre 2013 soit prorogée jusqu'en septembre 2015.

A la demande de certains prêteurs, le groupe leur a proposé dernièrement de s'engager à suspendre ses dividendes jusqu'à ce qu'il réduise son endettement net à un niveau correspondant à 3 fois l'Ebitda, et d'affecter dès 2013 une partie de sa trésorerie au remboursement de la dette bancaire venant à échéance en septembre 2015.

Au 30 juin, PagesJaunes disposait d'une marge de 15% sur son covenant de levier financier qui s'établit à 3,66 fois un agrégat proche de la marge brute opérationnelle et de 32% sur son covenant de couverture financière qui s'établit à 3,97 fois la charge nette d'intérêts.

En Bourse, la valeur de l'action a fondu de moitié depuis le début de l'année à la suite des inquiétudes du marché concernant la situation financière du groupe et l'évolution de ses négociations avec ses créanciers.

Pour Natixis, il existe toutefois "un excès de pessimisme intégré dans le cours actuel", le broker soulignant notamment le maintien de l'objectif de marge opérationnelle.

"L'ordre de grandeur (sur la marge, NDLR) reste conforme à nos estimations (484 millions d'euros) mais toujours bien au-dessus du consensus (429 millions d'euros), qui joue à se faire peur, selon nous, en intégrant un risque d'accident industriel que rien ne laisse présager...", commente l'intermédiaire dans une note.

Natixis a donc maintenu ses prévisions de résultats annuels, ainsi que sa recommandation à l'achat sur la valeur.

De son côté, Gilbert Dupont reste à "accumuler" sur le titre PagesJaunes.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Blandine Hénault, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...