Bourse > Soitec > Soitec : Abandonne le solaire et se recentre sur l'électronique
SOITECSOITEC SOI - FR0013227113SOI - FR0013227113
41.630 € +5.15 % Temps réel Euronext Paris
39.920 €Ouverture : +4.28 %Perf Ouverture : 42.100 €+ Haut : 39.200 €+ Bas :
39.590 €Clôture veille : 126 309Volume : +0.42 %Capi échangé : 1 262 M€Capi. :

Soitec : Abandonne le solaire et se recentre sur l'électronique

(Tradingsat.com) - Coup de théâtre lundi matin à l'occasion de la publication des résultats du troisième trimestre 2014-2015 de Soitec. Le spécialiste des matériaux semi-conducteurs pour l`électronique et l`énergie a pris la décision de mettre en oeuvre immédiatement et de soutenir un plan stratégique visant à recentrer ses activités sur l`électronique, son coeur de métier. L'activité dans le solaire, qui devait pourtant constituer un relais de croissance, est donc abandonnée.

Soitec indique avoir "engagé plusieurs actions visant à réaliser la valeur de la division Energie solaire associées à d`importantes mesures de restructuration à venir". La société ajoute qu'elle "examinera le scénario le plus approprié pour extraire la valeur de ses actifs liés à l`énergie solaire dans le respect de ses obligations à l`égard de toutes les parties prenantes".

En attendant, Le groupe annonce que de nouvelle mesure de réduction des coûts seront mises en oeuvre dans sa division Energie solaire en tenant compte des prévisions fermes de la demande à court terme, de même que des mesures de restructuration appropriées.

A la suite de la révision en baisse des prévisions de ventes de sa division Energie solaire, Soitec a lancé une première série de mesures de réduction des coûts, portant entre autres sur le gel ou l`annulation de nombreuses charges d`exploitation et sur une réduction des effectifs concernant environ 100 personnes aux Etats-Unis.

A fin décembre 2014, la trésorerie non auditée s`élevait à 28,4 millions d`euros. Ce montant sera renforcé dans les prochains mois par l'encaissement d'environ 40 millions d'euros découlant du succès récent de la mise en service complète de la centrale de Touwsrivier en Afrique du Sud.

Soitec a par ailleurs signé un contrat PACEO (Programme d`Augmentation de Capital par Exercice d`Options) avec Société Générale portant sur la mise en place d`une ligne de financement en fonds propres pour une période de 2 ans.

S'agissant de ses résultats du troisième trimestre 2014-2015, Soitec annonce un chiffre d'affaires de 48 millions d'euros, en hausse de 45%, porté par le dynamisme des marchés dédiés aux produits de mobilité et aux smartphones.

Hors effet de change favorable, les ventes de plaques en 200 mm ont quasiment doublé à 29,4 millions d`euros contre 15,1 millions d`euros l`année dernière, représentant 75,6 % des ventes totales de plaques. Les ventes de plaques en 300 mm ont progressé de 16,1 % à taux de change constant, atteignant un total de 10,3 millions d`euros.

En parallèle, la division Energie solaire a réalisé un chiffre d`affaires de 3,4 millions d`euros au troisième trimestre et de 38,6 millions d`euros au titre des neuf premiers mois de l`année.

Sur le plan des perspectives, Soitec table au quatrième trimestre de l`exercice 2014-2015 sur un chiffre d`affaires de la division Electronique d'environ 65 millions de dollars à la faveur d`une poursuite de la croissance des marchés liés à la mobilité, comme celui des smartphones, ainsi que celle du marché de l`automobile.

Le groupe estime par ailleurs que "la demande relative aux plaques RF-SOI pour smartphones va continuer à augmenter avec une croissance du marché de 30 % en rythme annuel, tandis que les solutions basées sur la technologie « fully-depleted » de Soitec (FDSOI) 28 nm devraient connaître une montée en charge initiale chez les fonderies clientes au second semestre 2015".

Enfin, "la majorité de l`activité de la division Electronique de Soitec est aujourd`hui couverte par plusieurs contrats à long terme", souligne Soitec.

En termes de rentabilité, la société confirme que sa perte opérationnelle courante du second semestre de l`exercice en cours ne sera pas significativement réduite par rapport au premier semestre. Elle prévoit également qu`une charge importante pour dépréciation d`actifs sera enregistrée au second semestre de l`exercice 2014-2015 afin de refléter le scénario envisagé pour l`activité énergie solaire et les mesures de restructuration mises en oeuvre.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...