Bourse > Soitec > Soitec : Rebondit après la vente salutaire des activités solaires
SOITECSOITEC SOI - FR0004025062SOI - FR0004025062
1.090 € +0.93 % Temps réel Euronext Paris
1.090 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 1.100 €+ Haut : 1.090 €+ Bas :
1.080 €Clôture veille : 885 724Volume : +0.15 %Capi échangé : 661 M€Capi. :

Soitec : Rebondit après la vente salutaire des activités solaires

(Tradingsat.com) - En forte hausse depuis les premiers échanges, Soitec accélérait vendredi son rebond à mi-séance (+17% à 0,90 euro à 11h45) à la suite de l'annonce de la signature d'un accord final portant sur la cession de son activité systèmes solaires au groupe ConcenSolar.

La décision annoncée en début d'année de mettre en oeuvre un plan stratégique visant à recentrer les activités du groupe sur l`électronique, son coeur de métier, impliquait la cession des activités dans le solaire. Sa concrétisation est bien accueillie.

Recentrage sur le coeur de métier

Partenaire commercial de Suncore Photovoltaic Technology Co Ltd, un leader dans le domaine du photovoltaïque à concentration (CPV), ConcenSolar va reprendre l'activité systèmes solaires de Soitec incluant tous ses actifs technologiques et ses sites de production de Fribourg en Allemagne et de San Diego aux États-Unis.

Soitec conservera, en vue d'une cession future, d'autres actifs, notamment sa participation dans certaines centrales solaires. Le groupe continuera par ailleurs à développer et à commercialiser, sur la base de sa capacité industrielle existante, sa cellule solaire à quatre jonctions (ou « Smart Cell(TM) »), qui détient le record mondial d`efficacité énergétique.

« Comme nous l`avions annoncé dans notre communiqué de presse du 19 janvier 2015, notre conseil d`administration a décidé à l`unanimité de mettre en oeuvre un plan stratégique visant à recentrer les activités de Soitec sur son coeur de métier, les matériaux semi-conducteurs », a déclaré Paul Boudre, directeur général de Soitec. « Cet accord marque une étape majeure pour Soitec et dans notre renforcement sur le marché des semi-conducteurs ».

Une aventure difficile dans le solaire

Sur le plan boursier, le rebond du jour est toutefois loin d'effacer les déboires des derniers mois, en particulier « l'accident » du 22 décembre 2014, lorsque le titre avait plongé de 54,5%.

Le groupe avait alors lancé un avertissement sur ses résultats après avoir été informé par le nouveau propriétaire du contrat d’achat d’électricité de 150 MW en Californie qu'il rencontrait un obstacle majeur bloquant la réalisation du projet.

Certaines des conditions administratives attachées à la cession des contrats d'électricité ne pouvant être satisfaites dans les délais, Soitec n'a pu recevoir les commandes qui devaient conduire à l'absorption des coûts de son usine américaine de production.

Compte tenu de la fragilité de sa situation financière, l'entreprise n'a eu d'autre solution que se désengager du solaire.

Débâcle boursière

Mais, cinq ans et demi après le rachat de Concentrix Solar, spécialiste des systèmes photovoltaïques à concentration destinés à la production industrielle d'énergie solaire (CPV), l'échec de la stratégie du groupe dans le solaire a sans doute un goût amer pour les actionnaires.

Le 11 décembre 2009, jour de l'annonce de l'acquisition de Concentrix Solar, l'action Soitec avait clôturé à 9,78 euros. Elle vaut aujourd'hui plus de dix fois moins après avoir inscrit un plus bas historique de 0,77 euro les 19, 20 et 21 mai.

A noter que le courtier Bryan Garnier a réitéré vendredi sa recommandation "Neutre" et son objectif de cours de 1,1 euro sur Soitec. Le broker attend davantage de détails de l'opération à l'occasion de la conférence que la société tient à Paris le 28 mai.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...