Bourse > Soitec > Soitec : Natixis craint l'abandon du soi par amd
SOITECSOITEC SOI - FR0004025062SOI - FR0004025062
1.080 € -0.92 % Temps réel Euronext Paris
1.110 €Ouverture : -2.70 %Perf Ouverture : 1.110 €+ Haut : 1.060 €+ Bas :
1.090 €Clôture veille : 3 409 170Volume : +0.56 %Capi échangé : 655 M€Capi. :

Soitec : Natixis craint l'abandon du soi par amd

Natixis craint l'abandon du soi par amdNatixis craint l'abandon du soi par amd

(Tradingsat.com) - Arguant du "principe de précaution", Natixis plombe sévèrement l'action Soitec ce lundi. Le cours de Bourse du spécialiste des matériaux semi-conducteurs d'extrêmes performances chute de plus de 8% à proximité des 8 euros après que le broker a abaissé ce matin sa recommandation sur le titre de "Acheter" à "Neutre", réduisant au passage son objectif de cours à 8 euros, contre 13 euros auparavant.

Deux craintes motivent ce changement d'opinion de Natixis. La première est liée au succès de Soitec dans le solaire, l'accumulation de contrats dans ce domaine étant susceptible de contraindre le groupe à lancer une augmentation de capital pour construire une nouvelle unité de production.

La seconde est devenue un véritable serpent de mer au fil des ans. Natixis estime que l'américain AMD, client historique de Soitec qui lui fournit des plaques de silicium sur isolant (SOI ou silicon on insulator) pour la fabrication de ses microprocesseurs, pourrait abandonner le SOI « au-delà du 32 nm » pour ne plus utiliser que du silicium traditionnel après 2012.

L'occasion de rappeler que l'industrie des semi-conducteurs évolue au rythme de la loi de Moore, selon laquelle les performances des processeurs doublent tous les dix-huit mois. A chaque nœud technologique, les industriels se posent des questions et évaluent l'opportunité de changer de substrats. Si AMD a bien affirmé son intention d'utiliser le SOI pour ses processeurs 32 nm, la question se posera logiquement pour le 22 nm, de la même façon qu'elle s'était posée dans le passé à 90 nm, 65 nm et 45 nm.

Or, aujourd'hui, les discussions des analystes de Natixis avec des acteurs de l'industrie les « poussent à avoir des doutes sur la pérennité de [la] relation [d'AMD] avec Soitec. Les conséquences d'un tel scénario seraient fâcheuses : « Soitec perdrait 60% de son chiffre d'affaires et plongerait en pertes », prévient le broker.

Toutefois, la perte de chiffre d'affaires pourrait alors être compensée par l'adoption du SOI par d'autres acteurs des semiconducteurs, ainsi que par la montée en puissance de l'activité solaire.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...