Bourse > Soitec > Soitec : Les ventes du 1er semestre chutent de 30% dans un marché PC déprimé
SOITECSOITEC SOI - FR0004025062SOI - FR0004025062
1.070 € +3.88 % Temps réel Euronext Paris
1.060 €Ouverture : +0.94 %Perf Ouverture : 1.090 €+ Haut : 1.040 €+ Bas :
1.030 €Clôture veille : 4 200 010Volume : +0.69 %Capi échangé : 649 M€Capi. :

Soitec : Les ventes du 1er semestre chutent de 30% dans un marché PC déprimé

SOITECSOITEC

(Tradingsat.com) - Le groupe Soitec a annoncé lundi soir qu'il tablait sur une perte opérationnelle d'environ 71,9 millions d’euros au premier semestre 2013-14, comparable à celle enregistré l'an passé (-70,2 M€), après avoir enregistré sur cette période une chute de 30% de son chiffre d'affaires à 91 millions d'euros du fait des difficultés de sa division électronique, qui fait actuellement l'objet d'un nouveau programme de réduction des coûts.

Celle-ci a accusé sur l'ensemble du semestre un recul de 28,6% des ventes à 89,9 millions d'euros. La baisse s'établit à 28,2% à 47,2 millions d'euros pour le seul deuxième trimestre, conséquence de la faiblesse persistante du marché des PC.

Le groupe anticipe néanmoins une forte croissance séquentielle au second semestre et réitère sa prévision d’une croissance à deux chiffres sur l’ensemble de l’exercice. L’activité solaire bénéficiera principalement du projet sud-africain après respect des étapes clés du projet.

La croissance des ventes, l’amélioration de l’utilisation des capacités de production et le bénéfice du programme de réduction des coûts conduiront à une amélioration significative de la rentabilité au second semestre par rapport au premier semestre, a prévenu le management.

Soitec rappelle que de nouvelles mesures de rationalisation de l’outil industriel ont été engagées à Singapour et à Fribourg. La charge de restructuration et une dépréciation accélérée non courante de certains équipements sur ces deux sites, est actuellement estimée à 8,1 millions d’euros. Ces deux transactions, ainsi que des potentielles dépréciations supplémentaires sur d’autres actifs, devraient être finalisées et prises en compte dans le résultat du premier semestre qui sera publié le 20 novembre 2013.

La trésorerie disponible de la société s’élevait à environ 200 millions d’euros en tenant compte des liquidités soumises à restriction découlant du financement obligataire du projet sud-africain. Ces dernières devraient devenir disponibles, au moment de la mise en service de 50 % de la centrale sud-africaine de 44 MWc prévue au cours de l’exercice.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...