Bourse > Soitec > Soitec : Accord de licence avec SunEdison
SOITECSOITEC SOI - FR0004025062SOI - FR0004025062
1.240 € +14.81 % Temps réel Euronext Paris
1.140 €Ouverture : +8.77 %Perf Ouverture : 1.290 €+ Haut : 1.140 €+ Bas :
1.080 €Clôture veille : 19 028 000Volume : +3.14 %Capi échangé : 752 M€Capi. :

Soitec : Accord de licence avec SunEdison

SOITECSOITEC

(Tradingsat.com) - Soitec et SunEdison ont annoncé mardi soir la conclusion d'un accord de licences croisées relatif à leurs brevets liés aux substrats de silicium-sur-isolant (SOI ). L'accord permet à chaque entreprise un accès au portefeuille de l'autre en matière de brevets pour les technologies SOI et il met fin à tous les litiges en suspens entre elles.

"Cet accord représente une étape clé dans le développement continu d'une chaîne d'approvisionnement solide dans l'écosystème SOI", a déclaré Christophe Maleville, vice-président de la division Digital Electronics de Soitec "Il démontre également le rôle clé des substrats SOI pour la feuille de route actuelle et future des dispositifs CMOS".

"SunEdison est à la pointe de l'innovation liée aux substrats de silicium depuis plus de 50 ans avec un solide portefeuille de brevets", a ajouté Horacio Mendez, vice-président Semiconductor Advanced Solutions du groupe américain. "Cette coopération renforce l’offre produits SOI de SunEdison et améliore la capacité de nos deux sociétés à fournir des solutions SOI adaptées aux besoins de nos clients".

L’accord, donne accès à un portefeuille de brevets des deux sociétés, couvre la fabrication de substrats existants tels que le SOI partiellement déplété (PD- SOI), le SOI totalement déplété (FD- SOI) et le SOI pour applications radiofréquence (RF- SOI) ainsi que les produits avancés FinFET.

Outre les technologies actuelles inclues dans l’accord, Soitec et SunEdison ont convenu de s'accorder mutuellement le droit d'utiliser leurs brevets respectifs en propriété exclusive à des fins de recherche et de développement pour des applications au-delà du nœud 10 nm.

Cela permettra aux deux entreprises de développer des produits dans lesquels la couche active (dans laquelle les dispositifs sont fabriqués) est constituée d'un matériau semi-conducteur autre que du silicium simple et non contraint, tel qu’un composé de silicium-germanium, du germanium ou des matériaux III-V. Ces matériaux semi-conducteurs avancés permettent la fabrication de transistors à canal à haute mobilité pour les applications numériques de prochaines générations.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...