Bourse > Societe generale > Societe generale : Près de 3 milliards de bénéfice sur les 9 premiers mois
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
41.535 € +0.25 % Temps réel Euronext Paris
41.655 €Ouverture : -0.29 %Perf Ouverture : 42.185 €+ Haut : 41.500 €+ Bas :
41.430 €Clôture veille : 3 286 050Volume : +0.41 %Capi échangé : 33 548 M€Capi. :

Societe generale : Près de 3 milliards de bénéfice sur les 9 premiers mois

SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE

(Tradingsat.com) - Société Générale a publié jeudi matin au titre du troisième trimestre 2013 des résultats solides, marqués par une progression du produit net bancaire de 14,3% à 5,7 milliards d'euros, et un résultat net part du groupe de 534 millions d'euros, multiplié par six par rapport au troisième trimestre 2012.

Retraités des éléments non-économiques et non-récurrents et des actifs gérés en extinction (hérités de la crise des subprimes de 2008), le produit net bancaire et le résultat net part du groupe s'élèvent respectivement à 5 898 millions d'euros et 976 millions d`euros au troisième trimestre (+14,3%), dégageant un ROE (rendement des capitaux propres) de 8,5%.

Au titre des neuf premiers mois de l'année, le produit net bancaire atteint 17 049 millions d`euros, stable par rapport à l`année précédente, et le résultat net part du groupe 1 853 millions d`euros (contre 1 261 millions d`euros sur les neuf premiers mois 2012).

"Avec un résultat net part du groupe sous-jacent de 976 millions d`euros au troisième trimestre et de près de 3 milliards d`euros sur les neuf premiers mois de l`année 2013, et une rentabilité de 8,6%, les métiers de Société Générale démontrent une nouvelle fois leur capacité d`adaptation à un environnement en évolution rapide", a commenté Frédéric Oudéa, le PDG de la SG.

S'agissant de la structure financière de la banque, Société Générale fait état d'un ratio de solvabilité Core Tier 1, déterminé selon les règles « Bâle 3 », à 9,9% à la fin du trimestre, en hausse significative de +51 points de base, grâce à la contribution des résultats et à la poursuite de la réduction du portefeuille d'actifs gérés en extinction. Dans le référentiel « Bâle 2.5 », il atteint 11,6%.

"Le groupe s'appuie sur une structure financière solide qui répond d'ores et déjà à l`ensemble des exigences réglementaires de Bâle 3. La deuxième phase de transformation est engagée. Elle nous permettra de délivrer croissance et rentabilité à moyen terme avec un objectif de ROE de 10% à horizon fin 2015", souligne Frédéric Oudéa.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...