Bourse > Societe generale > Societe generale : Pourquoi Orange Banque ne fait pas peur à Frédéric Oudéa
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
46.860 € +4.45 % Temps réel Euronext Paris
44.965 €Ouverture : +4.21 %Perf Ouverture : 46.980 €+ Haut : 44.645 €+ Bas :
44.865 €Clôture veille : 9 269 070Volume : +1.15 %Capi échangé : 37 847 M€Capi. :

Societe generale : Pourquoi Orange Banque ne fait pas peur à Frédéric Oudéa

Frédéric OudéaFrédéric Oudéa

(Tradingsat.com) - Frédéric Oudéa a indiqué sur BFM Business ce mercredi 13 janvier qu'il ne craignait pas l'arrivée d'Orange sur la banque mobile. "Le Free de la banque ça existe et ça s'appelle Boursorama", fait-il valoir.

Visiblement, Frédéric Oudéa, le directeur général de Société générale n'a pas la même vision de la banque que Stéphane Richard, le patron d'Orange. Ce qui ne les empêche d'ailleurs pas d'être d'excellents amis et de voyager ensemble.

La semaine dernière Orange annonçait sa prise de participation majoritaire dans le capital de Groupama Banque afin de mettre sur pied sa future banque mobile, Orange Banque. Le groupe dévoilait alors de grandes ambitions. Stéphane Richard affirmait alors que l'opérateur télécoms n'ambitionnait ni plus ni moins de devenir le "Free de la banque".

Invité de BFM Business ce mercredi 13 janvier, Frédéric Oudéa lui a répondu. "La Free de la banque en France cela existe, et ça s'appelle Boursorama!", a-t-il affirmé fièrement. Précision utile pour les non initiés: Boursorama est une filiale à 100% de Société Générale.

"À la Société Générale nous vivons ce monde numérique", c'est pourquoi "nous sommes serein sur notre capacité à faire face à un monde concurrentiel, avec de nouveaux entrants", assure le patron de la banque de la Défense.

La cohabitation de deux mondes

À l'heure actuelle, Boursorama banque, acteur leader de la banque en ligne, compte 750.000 clients et Frédéric Oudéa en attend 2 millions à l'horizon 2020. Pourquoi pas 5 ou 10 millions de clients? "Car la banque est beaucoup plus compliquée que les gens ne le pensent", répond le directeur général de Société Générale. Derrière le mobile, il y a tous les processus, toute la sécurité des transactions et tous les investissements réglementaires. Et il sera difficile d'être rentable dans ce monde digital. Vous verrez qu'il y aura beaucoup moins de succès que les gens pensent", développe-t-il.

Frédéric Oudéa pense ainsi que l'offre va "se segmenter". Il y aura d'un côté le modèle traditionnel avec des agences et des frais qui représenteront "le tiers de ce que les gens dépensent en moyenne pour la téléphonie mobile". De l'autre, il y aura "une offre mobile que nous connaissons, vivons et développons déjà. Et chacun choisira", a conclu Frédéric Oudéa. Ainsi, le "modèle multi-canal, avec des agences" a encore" un bel avenir", prédit-il.

J.M.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...