Bourse > Societe generale > Societe generale : Ouverture des Bourses en Europe en baisse
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
46.360 € -1.07 % Temps réel Euronext Paris
46.700 €Ouverture : -0.73 %Perf Ouverture : 46.975 €+ Haut : 46.030 €+ Bas :
46.860 €Clôture veille : 6 171 350Volume : +0.76 %Capi échangé : 37 443 M€Capi. :

Societe generale : Ouverture des Bourses en Europe en baisse

Ouverture des Bourses en Europe en baisseOuverture des Bourses en Europe en baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluaient en baisse modérée mercredi dans les premiers échanges mais, pour la première fois de la semaine ce ne sont pas les banques qui tirent le marché actions vers le bas - le secteur est d'ailleurs l'un des rares en hausse - mais les valeurs automobiles.

À Paris, l'indice CAC 40 perdait 0,67% à 4.298,88 points vers 09h45. À Francfort, le Dax cédait 0,37% et à Londres, le FTSE 0,15%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro se replie de 0,41% et le FTSEurofirst 300 de 0,28%.

Sauf inversion de tendance, les marchés actions européennes s'acheminent vers une troisième baisse de suite.

Porté par l'accueil favorable réservé aux résultats d'ING, d'HSBC, de Société générale et de Crédit agricole, l'indice regroupant les valeurs bancaires avance de 0,95%, se reprenant quelque peu après avoir plongé de plus de 5% sur l'ensemble des deux séances précédentes.

L'action ING avance de 5,8%, celle d'HSBC de 3,9%, le titre Société générale progresse de 1,6% et celui de Crédit agricole de 2,1%. Les quatre valeurs figurent parmi les dix plus fortes hausses de l'indice Stoxx 600, aux côtés notamment des banques italiennes Banca Monte dei Paschi di Siena (+2,7%), qui avait chuté de plus de 10% mardi.

Le compartiment automobile (-1,81%) est notamment plombé par le recul de 2,1% de l'action Fiat Chrysler Automobiles après l'annonce par le constructeur italo-américain de ventes pour le mois de juillet inférieures aux attentes aux Etats-Unis.

Mais surtout le titre Continental (-3,2%) tire le secteur vers le bas malgré un relèvement de prévision de rentabilité annoncé par l'équipementier allemand.

Sur le marché du pétrole, les cours du brut sont en léger repli, le Brent semblant bien parti pour enchaîner sa sixième séance de baisse de suite.

Le dollar se reprend quelque peu face à un panier de devises internationales, progressant avec d'autres valeurs refuge telles que les Bunds allemands et l'or.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...