Bourse > Societe generale > Societe generale : Les Bourses européennes dans le rouge à la mi-séance
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
44.865 € +3.72 % Temps réel Euronext Paris
44.060 €Ouverture : +1.83 %Perf Ouverture : 44.865 €+ Haut : 43.850 €+ Bas :
43.255 €Clôture veille : 7 152 200Volume : +0.89 %Capi échangé : 36 235 M€Capi. :

Societe generale : Les Bourses européennes dans le rouge à la mi-séance

tradingsat

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent mercredi en baisse à la mi-séance, aux environs d'un creux de trois semaines, avec des investisseurs noyés sous un flot de résultats trimestriels et préoccupés par de sombres perspectives pour la croissance mondiale.

Wall Street, qui devrait démarrer en repli, à en croire les futures sur indices, prendra connaissance avant l'ouverture de plusieurs indicateurs, dont les derniers chiffres de l'emploi dans le secteur privé aux Etats-Unis, à 12h15 GMT.

Incertaine à l'ouverture, la tendance en Europe s'est orientée à la baisse après quelques résultats mal accueillis et l'annonce d'un repli plus marqué que prévu des ventes au détail dans la zone euro au mois de mars.

Le CAC 40 parisien perd 30,48 points (0,7%) à 4.341,50 points vers 10h35 GMT. Le Dax à Francfort cède 0,73% et le FTSE à Londres recule de 1,23%, pénalisé notamment par BHP Billiton (-6,5%).

Comme mardi, les valeurs minières souffrent avec la chute des cours des ressources de base sur fond de ralentissement de la demande chinoise.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,9% et le FTSEurofirst 300 abandonne 0,8%.

Le transporteur maritime A.P. Moller-Maersk s'illustre dans un contexte plutôt morose en gagnant près de 5%, la plus forte progression du FTSEurofirst 300, après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes et confirmé ses prévisions annuelles.

A Paris, la plus forte progression du CAC est pour Société générale, qui prend 3,4% sur des bénéfices trimestriels en hausse.

Les marchés sont freinés par les craintes relatives à la croissance mondiale sur fond de faible inflation et les investisseurs ont tendance à se tourner vers les valeurs sûres comme la dette souveraine.

Les rendements des Bunds allemands se reprennent toutefois légèrement, au lendemain de l'une de leurs plus belles glissades de l'année. Celui du Bund à 10 ans prend ainsi un point de base à 0,2%.

Les cours du pétrole paraissent se stabiliser. Quant à l'euro, il cède un peu de terrain face au billet vert, autour de 1,1473 dollar.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...