Bourse > Societe generale > Societe generale : Les banques tentent un rebond après la consternation grecque
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
46.285 € +3.17 % Temps réel Euronext Paris
44.965 €Ouverture : +2.94 %Perf Ouverture : 46.700 €+ Haut : 44.645 €+ Bas :
44.865 €Clôture veille : 5 222 670Volume : +0.65 %Capi échangé : 37 382 M€Capi. :

Societe generale : Les banques tentent un rebond après la consternation grecque

Les banques tentent un rebond après la consternation grecqueLes banques tentent un rebond après la consternation grecque

(Tradingsat.com) - Le secteur bancaire remonte la pente mercredi en début de séance après le carnage de la veille, provoqué par l'annonce d'un référendum grec sur le plan européen de règlement de la crise de la dette souveraine en zone euro.

"Les assurances des partenaires européens quant à leur volonté de mettre en œuvre ce plan restent désormais conditionnées à un vote qui n'aura lieu qu'en fin d'année au mieux. Dans la l'intermède, la volatilité restera de mise". commente ce matin un analyste du CM-CIC. "La tentation du 'non' sera très forte après la cure d'austérité subie par les Grecs. Le seul facteur qui pourrait les encourager est la restructuration de leur dette et une contribution de grande ampleur des créanciers privé".

Ce matin dans les premières cotations à Paris, c'est BNP Paribas qui semble se démarquer avec un rebond de 5,8% à 30,3 euros, après une chute de 13% mardi 1er novembre. Société Générale qui s'est fait massacrer hier (-16,2% !) gagne 4,8% à 18,6 euros, tandis que Crédit Agricole reprend 3,6% à 5,14 euros, contre une perte de 12,5% hier à la clôture.

Alors que les incertitudes grandissent concernant la viabilité du plan de sauvetage de la Grèce, les dirigeants des principales banques françaises sont attendus en fin de matinée à Matignon. Le ministre de l'Economie François Baroin et le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, seront également présents. La réunion vise à préciser "le calendrier des plans de recapitalisation des banques, des conséquences du plan sur les dividendes et les bonus des opérateurs de marché et des dirigeants", expliquent Les Echos.

Pour rappel, BNP Paribas publiera ses comptes du troisième trimestre demain matin, Société Générale le 8 novembre et Crédit Agricole le 10. Dexia et Natixis qui ne font pas partie du CAC 40 communiqueront leurs résultats le 9 et 10 novembre respectivement.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...