Bourse > Societe generale > Societe generale : Le secteur bancaire flambe dans un marché euphorique !
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
44.865 € +3.72 % Temps réel Euronext Paris
44.060 €Ouverture : +1.83 %Perf Ouverture : 44.865 €+ Haut : 43.850 €+ Bas :
43.255 €Clôture veille : 7 152 200Volume : +0.89 %Capi échangé : 36 235 M€Capi. :

Societe generale : Le secteur bancaire flambe dans un marché euphorique !

Le secteur bancaire flambe dans un marché euphorique !Le secteur bancaire flambe dans un marché euphorique !

(Tradingsat.com) - Les valeurs bancaires ont explosé vendredi dans un marché euphorique, sur des achats à bon compte, terminant la semaine en beauté après les déclarations décevantes faites la veille par la Banque centrale européenne (BCE), qui n'a pas annoncé les mesures fermes et immédiates que beaucoup attendaient.

A la Bourse de Paris, le CAC 40 a terminé vendredi en vive hausse de 4,38% à 3 374 points, dans des volumes cependant limités. Les valeurs bancaires étaient particulièrement entourées, à l'image de Société Générale (+10,3%), BNP Paribas (+8,7%) et Crédit Agricole (+8%). Aucune baisse n'était à déplorer au sein de l'indice phare.

Le secteur bancaire était suivi de près cette semaine, notamment en raison de la publication des résultats des principaux établissements français, qui se sont révélés globalement supérieurs aux attentes. Il faudra néanmoins attendre le 28 août pour connaître les performances semestrielles de Crédit Agricole.

Suite à la volonté affirmée la semaine dernière par Mario Draghi de toute faire pour sauver la zone euro, les attentes du marché marché étaient fortes concernant une éventuelle réactivation du programme de rachat d'actifs (SMP) de la BCE, mis en sommeil depuis près de cinq mois. Une telle action aurait pour effet d'apaiser les tensions sur les taux d'emprunt d'Etat de pays tels que l'Italie et l'Espagne.

Or, le président de la BCE a laissé les investisseurs sur leur faim sur ce sujet, se contentant d'indiquer que les responsables politiques doivent accélérer les réformes et que le conseil des gouverneurs de la banque centrale pourrait prendre d'autres mesures non conventionnelles sur les marchés si nécessaire, sans autre précision.

Un signal fort en provenance de l'Allemagne a toutefois été émis vendredi puisque certains membres de la coalition d'Angela Merkel se sont prononcés en faveur d'une telle initiative, ce qui rassure à court terme sur l'avenir de la zone euro. A noter aussi que le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy n'a pas exclu l'idée d'une aide européenne à l'Espagne, renforçant les espoirs d'une intervention rapide de la BCE.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...