Bourse > Societe generale > Societe generale : Le risque d'une augmentation de capital n'a pas totalement disparu
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
44.810 € +3.59 % Temps réel Euronext Paris
44.060 €Ouverture : +1.70 %Perf Ouverture : 44.850 €+ Haut : 43.850 €+ Bas :
43.255 €Clôture veille : 5 493 880Volume : +0.68 %Capi échangé : 36 191 M€Capi. :

Societe generale : Le risque d'une augmentation de capital n'a pas totalement disparu

Le risque d'une augmentation de capital n'a pas totalement disparuLe risque d'une augmentation de capital n'a pas totalement disparu

(Tradingsat.com) - Les valeurs financières évoluent globalement à l'équilibre mardi après-midi, les investisseurs se montrant attentistes alors que traîne en longueur ce qui pourrait être le dernier acte de la tragédie de la dette grecque.

Vers 15h25, l'action Crédit Agricole cède ainsi 0,3% à 5,17 euros. Société Générale s'inscrt en légère hausse de 0,1% à 23,6 euros, tandis que BNP Paribas progresse plus nettement (+0,8% à 35,3 euros).

La double négociation du Premier ministre grec, Lucas Papademos, avec les créanciers étrangers et les dirigeants des partis politiques du pays semble toujours dans l'impasse.

Les dernières tractations portent sur le montant des coupes prévues dans les retraites complémentaires, sur la réduction réclamée par la Troïka (BCE, FMI et Union Européenne) du salaire minimum ainsi que sur un projet de 15 000 licenciements rapides dans la fonction publique.

Toutes les banques françaises ne sont pas exposées de la même façon à la Grèce. Si l'exposition à la dette a déjà été en grande partie provisionnée au cours des trimestres précédents, Crédit Agricole et Société Générale ont pour particularité d'être directement exposées à l'économie du pays (en récession) via leurs filiales Emporiki et Geniki.

"Le coût du risque sur Geniki Bank pour la Société Générale devrait encore se situer dans une fourchette de 160-180 millions d'euros au quatrième trimestre 2011", estiment les analystes de CM-CIC Securities, à l'approche de la publication des comptes annuels de la banque rouge et noire, le 16 février prochain.

Parmi les valeurs bancaires françaises, CM-CIC Securities "continu[e] à privilégier BNP Paribas pour son profil rentabilité/risque supérieur dans un contexte encore très incertain où la crainte d'une augmentation de capital peut de nouveau resurgir pour Société Générale".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...