Bourse > Societe generale > Societe generale : Le bureau du Sénat va examiner le témoignage du patron de SocGen
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
45.870 € +2.24 % Temps réel Euronext Paris
44.965 €Ouverture : +2.01 %Perf Ouverture : 46.700 €+ Haut : 44.645 €+ Bas :
44.865 €Clôture veille : 3 850 090Volume : +0.48 %Capi échangé : 37 047 M€Capi. :

Societe generale : Le bureau du Sénat va examiner le témoignage du patron de SocGen

Le bureau du Sénat va examiner le témoignage du patron de SocGenLe bureau du Sénat va examiner le témoignage du patron de SocGen

PARIS (Reuters) - Le bureau du Sénat se penchera le 26 mai sur les suites à donner au témoignage du directeur général de Société générale devant une commission d'enquête dédié à l'évasion fiscale en 2012, a indiqué vendredi le service de presse de la haute assemblée.

"Le point suivant a bien été inscrit à l'ordre du jour du prochain Bureau du Sénat qui aura lieu jeudi 26 mai à 9h15", a-t-on précisé de même source dans un courrier électronique, qui confirme une information donnée dans la matinée par Le Monde.

Des parlementaires de gauche et écologistes réclament des poursuites judiciaires pour "faux témoignage" contre Frédéric Oudéa, l'accusant d'avoir menti en 2012 en assurant que sa banque n'avait plus d'activités dans les paradis fiscaux.

Le patron de Société générale a réfuté mercredi ces accusations lors d'une audition au Sénat, qui a coïncidé avec la publication d'un article citant BNP Paribas et le Crédit agricole dans le scandale des "Panama papers".

L'ancien président de cette commission d'enquête, le sénateur Philippe Dominati a déclaré lors de cette audition qu'il ne voyait "rien qui puisse amener le bureau du Sénat à poursuivre sur cette déclaration de Monsieur Oudéa".

Les révélations regroupées sous l'appellation "Panama papers", qui ont notamment été à l'origine de la démission du Premier ministre islandais, sont l'aboutissement d'une enquête menée pendant un an par 378 journalistes de 77 pays sur 11,5 millions de documents provenant du cabinet panaméen Mossack Fonseca spécialisé dans le montage de sociétés offshore.

(Julien Ponthus, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...