Bourse > Societe generale > Societe generale : La situation en Ukraine a pesé dans les comptes du 1er trimestre
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
46.860 € +4.45 % Temps réel Euronext Paris
44.965 €Ouverture : +4.21 %Perf Ouverture : 46.980 €+ Haut : 44.645 €+ Bas :
44.865 €Clôture veille : 9 269 070Volume : +1.15 %Capi échangé : 37 847 M€Capi. :

Societe generale : La situation en Ukraine a pesé dans les comptes du 1er trimestre

(Tradingsat.com) - La crise en Ukraine et ses répercussions sur l'économie russe ont pesé sur les résultats de la Société Générale, qui affiche au premier trimestre 2014 un bénéfice net de 315 millions d’euros, en baisse par rapport aux 364 millions d’euros enregistrés sur la même période en 2013.

Parallèlement, la baisse du rouble, les incertitudes croissantes sur l’environnement et le décalage dans le temps des performances attendues ont conduit la banque rouge et noire à déprécier l’écart d’acquisition existant sur la Russie, avec un impact négatif de -525 millions d’euros sur le résultat net part du Groupe du premier trimestre 2014.

Par ailleurs, "dans un environnement globalement encore mitigé", le produit net bancaire du Groupe, retraité des éléments non économiques (réévaluation de la dette liée au risque de crédit propre et ajustement de valeur au titre du risque de crédit propre), en s’élevant à 5 829 millions d'euros, progresse de +3,3% par rapport au premier trimestre 2013.

Retraité des éléments non-économiques le résultat net part du Groupe atteint 416 millions d’euros – et 941 millions d’euros avant dépréciation de l’écart d’acquisition sur les activités en Russie (le résultat correspondant au premier trimestre 2013 était de 798 millions d’euros et avait bénéficié de la plus-value de cession de la filiale égyptienne NSGB).

SocGen présentera le 13 mai sa stratégie de développement à trois ans en Russie "qui conforte la capacité à atteindre en 2016 une rentabilité satisfaisante dans un scénario d’apaisement progressif des tensions". Le Groupe rappelle par ailleurs que la Russie représente 3% de ses expositions au niveau mondial et qu’il n’a pas d’exposition matérielle en Ukraine.

Les ratios de capital (Common Equity Tier 1 à 10,1%) et de liquidité affichent des "niveaux robustes, bien au-delà des exigences réglementaires", s'est en outre félicité l'établissement bancaire, qui détaillera ses priorités stratégiques et objectifs financiers pour les trois prochaines années le 13 mai prochain.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...