Bourse > Societe generale > Societe generale : La perspective d'une recapitalisation des banques semble rassurer
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
45.635 € +0.26 % Temps réel Euronext Paris
45.825 €Ouverture : -0.41 %Perf Ouverture : 46.275 €+ Haut : 45.570 €+ Bas :
45.515 €Clôture veille : 637 411Volume : +0.08 %Capi échangé : 36 860 M€Capi. :

Societe generale : La perspective d'une recapitalisation des banques semble rassurer

tradingsat

(Tradingsat.com) - Une fois n'est pas coutume, les valeurs bancaires tirent mercredi le marché parisien à la hausse. Crédit Agricole flambe de plus de 7,4% au-delà des 5 euros, suivie par BNP Paribas (+7% à 29,1 euros) et Société Générale (+5% à 18,95 euros). Hors CAC 40, Natixis grimpe de 6,5% à 2,23 euros, et Dexia regagne 3,2% à 1,04 euro.

Les investisseurs imitent leurs homologues américains qui se sont brutalement repositionnés hier sur le marché (ou ont plus probablement racheté leurs positions vendeuses) entraînant un violent rebond des indices US. La publication d'un article sur le site Internet du Financial Times a servi de déclencheur.

Le quotidien financier anglo-saxon a indiqué qu'un plan coordonné de recapitalisation des banques européennes avait été évoqué hier durant la réunion des ministres de l'économie de l'Union Européenne. Le journal a notamment cité le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, pour lequel « il y a un sentiment d'urgence parmi les ministres européens des Finances et il nous faut aller de l'avant pour recapitaliser les banques qui en ont besoin ».

Le ministre britannique des Finances, George Osborne a pour sa part déclaré aux journalistes de Sky News : « Il nous faut réfléchir à la réalité de la situation, le problème d'endettement excessif rend nécessaire de capitaliser davantage certaines banques de l'eurozone ».

"Mais, pour l'heure, il ne s'agit que de déclarations", commente aujourd'hui Aurel BGC.

Cela n'a pas empêché ce matin Goldman Sachs d'abaisser ses objectifs de cours sur Société Générale (de 45 euros à 32 euros), BNP Paribas (de 68 euros à 58 euros), Crédit Agricole (de 9,7 euros à 6,90 euros), et Natixis (de 3,6 euros à 2,80 euros).

Le broker a d'ailleurs abaissé son opinion sur Société Générale de « Acheter » à « Neutre ». « Les tendances opérationnelles de SG sont solides, en particulier dans ses activités de banque de détail […]. La BFI enregistré également de solides profits, avec des activités cœur affichant des résultats supérieurs à ceux d'avant la crise », note pourtant Goldman Sachs.

Mais le broker pense que « le profil de risque d'une grande banque de la zone euro telle que SG augmente dans l'environnement actuel, en raison d'importants besoins de liquidités, de moindres perspectives de renforcement des capitaux et de ratios d'effet de levier encore relativement élevés ».

Si les banques centrales ont fait en sorte de parer à tous les problèmes de liquidité, « les coûts de financement de SG […] augmentent plus vite que ses pairs, conséquence de ces trois facteurs de risque », souligne Goldman Sachs.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...