Bourse > Siemens > Siemens : Osram prépare le terrain à une possible scission des ampoules
SIEMENSSIEMENS SIA - DE0007236101SIA - DE0007236101
108.710 € +3.09 %
107.600 €Ouverture : +1.03 %Perf Ouverture : 108.770 €+ Haut : 107.600 €+ Bas :
105.450 €Clôture veille : 218Volume : +0.00 %Capi échangé : 82 908 M€Capi. :

Siemens : Osram prépare le terrain à une possible scission des ampoules

Marché : Osram se séparera de ses ampoules électriquesMarché : Osram se séparera de ses ampoules électriques

par Georgina Prodhan

FRANCFORT (Reuters) - Osram a annoncé mardi son intention de transférer son segment des ampoules électriques dans une structure indépendante légale, préparant le terrain à une éventuelle scission ou cession de cet actif de deux milliards d'euros.

Cette décision doit recentrer Osram sur les diodes électro-luminescentes LED au détriment des ampoules électriques classiques. Elle a fait gagner plus de 6% à l'action à Francfort, à un record de 51,30 euros.

"La structure indépendante légale doit être le socle d'un nouveau développement de cette activité, avec également en ligne de mire des partenariats", explique le deuxième spécialiste mondial de l'éclairage derrière Philips.

Le transfert concernera la plus grande partie des ampoules classiques de la filiale CLB, ainsi que les LED de la filiale LLS, le tout représentant 40% environ du chiffre d'affaires. Osram conservera les éclairages spécialisés et les composants, essentiellement pour l'industrie automobile.

La décision sera soumise à l'approbation du conseil de surveillance lors de sa réunion du 28 avril.

Beaucoup d'investisseurs espéraient qu'Osram prendrait une telle initiative dans la mesure où Philips avait annoncé son intention de scinder son activité d'éclairage.

Les ventes de CLB ont baissé de 15% sur l'exercice 2014 à 1,96 milliard d'euros et sa marge d'Ebita (résultat avant intérêts, impôt et amortissements) était de 4,6% contre 6,0% pour l'ensemble du groupe.

Scindé d'avec Siemens voici deux ans, Osram réduit les capacités de son activité d'éclairage classique et rationalise les opérations de vente et de distribution, ce qui a abouti à supprimer près du quart des effectifs en l'espace de trois ans.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...