Bourse > Siemens > Siemens : Abaisse sa prévision de résultat annuel
SIEMENSSIEMENS SIA - DE0007236101SIA - DE0007236101
114.000 € +1.83 %
112.200 €Ouverture : +1.60 %Perf Ouverture : 114.000 €+ Haut : 111.090 €+ Bas :
111.950 €Clôture veille : 1 085Volume : +0.00 %Capi échangé : 86 943 M€Capi. :

Siemens : Abaisse sa prévision de résultat annuel

tradingsat

(CercleFinance.com) - Siemens a enregistré une baisse de 64% de son résultat net au terme du 2ème trimestre de son exercice 2011/2012 à 1.015 millions d'euros (1,12 euro par action). Pénalisée par des charges exceptionnelles, la division Energie est aussi plombée par la concurrence asiatique. Et une perte a été comptabilisée sur la coentreprise NSN. La prévision de résultat net récurrent 2011/2012 de six milliards d'euros a donc été abaissée de 600 à 800 millions d'euros, soit - 11,6% en milieu de fourchette.

A 71,1 euros ce matin en Bourse de Francfort, l'action Siemens se reprend cependant de l'ordre de 2% ce matin. Elle a reculé de l'ordre de 4% depuis le début de l'année, quand l'indice DAX prenait 12,3%.

Sur la période, les ventes du conglomérat industriel allemand ont augmenté de 9% à 19,3 milliards d'euros. Mais les nouvelles commandes ont reculé de 13% à 17,9 milliards d'euros. Le recul des commandes nouvelles a particulièrement affecté la division Energie (- 36% à 5,8 milliards d'euros).

Le ratio des commandes sur le chiffre d'affaires est tombé à 0,93, indique Siemens, le montant total du carnet étant de 100 milliards d'euros.

Du côté du compte d'exploitation, le 'profit total des secteurs', agrégat-maison qui correspond grosso modo au résultat opérationnel, a chuté de 48% à 1.929 millions d'euros. La marge correspondante recule donc à 9,9%, contre 20,7% un an plus tôt.

Commentant ces chiffres, le directeur général du groupe Peter Löscher a déclaré que 'comme prévu, le 2ème trimestre n'a pas été facile', en soulignant l'écart entre la croissance des ventes et le recul des prises de commande. 'Les bénéfices trimestriels se sont avérés inférieurs à nos attentes' en raison notamment des charges passées sur la branche Transmission électrique, a-t-il ajouté.

Ces charges, qui grèvent le profit total des secteurs d'un montant de 278 millions d'euros, portent essentiellement sur les frais supplémentaires causés par la connexion au réseau électrique de fermes éoliennes marines situées au large de l'Allemagne. En outre, la division Energie dans son ensemble fait face à une rude concurrence asiatique, a déclaré la direction.

Notons que le T2 2010/2012 avait bénéficié d'un résultat exceptionnel de 1.520 millions lié à la cession des parts de Siemens dans Areva NP, une division du groupe français Areva. Au final, le résultat de la division Energie est passé de 2.369 à 573 millions d'euro sen un an .

Du côté du portefeuille d'investissements, une perte de 594 millions d'euros a été constatée du côté de la coentreprise Nokia Siemens Network (NSN).

Dans la division Industrie, le profit a crû de 630 à 662 millions.

Le cash-flow libre a cependant augmenté à 446 millions d'euros.

En guise de perspectives, Siemens a donc révisé en baisse sa prévision de résultat net des opérations poursuivies pour l'exercice 2011/2012, qui était antérieurement de 6 milliards d'euros, “de 600 à 800 millions d'euros.” Elle revient donc à une fourchette comprise entre 5,2 à 5,4 milliards d'euros.

'Nous pensons (que ces mauvaises) nouvelles sont déjà intégrées dans les cours', indiquent les analystes de Crédit Suisse ce matin, tout en s'attendant à une meilleure tendance au 2nd semestre. Ils visent un objectif de 90 euros sur le titre.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...