Bourse > Sfr group > Sfr group : 'le rapprochement avec SFR se fera' (Drahi)
SFR GROUPSFR GROUP SFR - FR0011594233SFR - FR0011594233
29.300 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
28.860 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 913 M€Capi. :

Sfr group : 'le rapprochement avec SFR se fera' (Drahi)

tradingsat

(CercleFinance.com) - Patrick Drahi, Président du groupe Altice, et Eric Denoyer, Président-directeur général de Numericable Group, ont convié la presse ce lundi, afin de faire le point sur le rapprochement à venir entre SFR et Numericable, 'deux entreprises complémentaires'.

Patrick Drahi n'avait 'aucun doute' sur le fait que son offre serait retenue, car 'c'était le meilleur projet'. Il n'en a pas non plus quant à la réalisation effective de l'opération. L'accord devrait bouclé d'ici fin mars maximum, après 'quelques retouches'.

Selon les termes de l'offre, Numericable Group va verser 11,75 milliards d'euros à Vivendi, financés par de la dette et une augmentation de capital.

Il propose à Vivendi une participation de 32% dans le nouveau groupe Numericable/SFR qui restera domicilié et coté à la Bourse de Paris, tandis qu'Altice détiendra le contrôle.

Patrick Drahi, futur Président du conseil d'administration de la nouvelle entité, a indiqué 'réfléchir à un tel projet d'association du fixe avec le mobile depuis plusieurs années', le jugeant nécessaire et 'créateur de valeur à l'âge du très haut débit'. Il s'inscrit 'dans l'histoire des télécoms'.

Ainsi, d'autres opérations dans ce sens voient le jour. Le patron d'Altice a cité en exemple Vodafone qui vient de sceller un accord en vue de l'acquisition du câblo-opérateur espagnol Ono, non coté en Bourse, pour un montant total de six milliards de livres sterling, soit 7,2 milliards d'euros.

Selon Patrick Drahi, le projet de rapprochement entre SFR et Numericable, visant à construire 'un champion national et européen', est 'source d'avenir serein pour les salariés' et créera des emplois supplémentaires.

Il le serait aussi pour les consommateurs qui ne verraient pas les prix augmenter et pourraient souscrire à des offres mieux adaptées aux nouveaux besoins, mais également pour la France. 'Il correspond aux objectifs fixés par le gouvernement, notamment en matière de couverture de la population.'

Eric Denoyer, Président-directeur général de Numericable Group, a mis en lumière 'les synergies et pas seulement les économies' à tirer du rapprochement avec SFR.

Ainsi, le nouveau groupe vise plus d'un milliard d'euros de synergies de cash flow annuel, notamment grâce à la mutualisation des réseaux, des achats ou encore des dépenses de marketing. Il compte en effet conserver une marque unique, la plus puissante, à savoir SFR.

Les dirigeants identifient par ailleurs un réservoir de synergies additionnelles de revenus et de croissance, avec par exemple le gain de parts de marché.

Livrant quelques perspectives à moyen-terme, ils tablent sur une croissance annuelle du chiffre d'affaires de 2 à 5%, ont un objectif de 40% de taux de marge au niveau consolidé, des capex (investissements) à 20% du chiffre d'affaires, avec une accélération du déploiement de la fibre et une répartition bien ciblée, ou encore une croissance de l'ARPU (revenu moyen par client).

Patrick Drahi a par ailleurs souligné qu'aucune politique de dividende n'est prévue à ce stade. 'On ne veut pas s'engager à en payer.'

Enfin, le patron d'Altice a dit travailler à d'autres opérations en Europe, allant dans le sens d'une convergence fixe et mobile.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...