Bourse > Sfr group > Sfr group : Jefferies pense que Numericable doit relever son offre sur SFR
SFR GROUPSFR GROUP SFR - FR0011594233SFR - FR0011594233
23.470 € +1.91 % Temps réel Euronext Paris
23.200 €Ouverture : +1.16 %Perf Ouverture : 23.600 €+ Haut : 23.160 €+ Bas :
23.030 €Clôture veille : 211 601Volume : +0.05 %Capi échangé : 10 343 M€Capi. :

Sfr group : Jefferies pense que Numericable doit relever son offre sur SFR

NUMERICABLENUMERICABLE

(Tradingsat.com) - Début de semaine très mouvementé pour le secteur des télécommunications, de nouveau sous le feu des projecteurs après les annonces de ce week-end. Bouygues flambe de plus de 8% à la Bourse de Paris, en tête des hausses du CAC 40, tandis qu'Orange grimpe de 3,8%. Hors indice phare, Iliad s'envole de 11%. A l'inverse, Numericable accuse le coup, le titre plongeant de 12%.

Bouygues a fait part dimanche de négociations exclusives avec Free, filiale d’Iliad, en vue de lui céder 15 000 antennes et un portefeuille de fréquences de téléphonie mobile. Cet accord interviendrait dans l'hypothèse où Bouygues Telecom parvenait à mettre la main sur SFR, également convoité par Numericable.

Le groupe de BTP et de télécommunications propose à Vivendi de verser 10,5 milliards d’euros en numéraire et une participation de 46% du nouvel ensemble constitué par SFR et Bouygues Telecom. Rendue publique le 6 mars dernier, l'offre de Bouygues valorise le deuxième opérateur mobile français à 19 milliards d’euros post-synergies.

Numericable qui n'a pas officiellement dévoilé son projet proposerait selon la presse 11 milliards d'euros en numéraire ainsi qu'une participation de 32% dans la nouvelle société, un projet qui valoriserait SFR à 14,75 milliards d'euros.

Rien n'est joué, mais certains analystes misent déjà sur une victoire de Bouygues dont l'offre "apparaît plus intéressante pour Vivendi", a ainsi souligné le bureau d'études Oddo.

"Le projet de rapprochement Bouygues-SFR a de réelles chances d'aboutir selon nous car il est serait plus favorable au plan très haut débit du gouvernement qu’un rapprochement Numericable-SFR", a pour sa part affirmé le CM-CIC.

Pour Jefferies, Numericable doit faire une offre plus attrayante à Vivendi pour rester compétitif et avoir des chances de mettre la main sur SFR, suggérant au câblo-opérateur de relever la composante en cash de 11 à 13 milliards d'euros, tout en laissant sa participation de 32% dans le nouvel ensemble SFR-Numericable inchangée.

Toutefois, la marge de manœuvre est mince, reconnait le courtier, d'autant que Numericable n'envisage pas de relever son offre, comme l'a récemment indiqué Reuters. "Il n'y aura pas de modification de l'offre. Ce n'est pas prévu", a confié une source proche du dossier. "Ce sont deux projets industriels différents."

Jefferies pense de toute façon que sans SFR, les perspectives de Numericable seront plus incertaines...


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...