Bourse > Sequana nr > Sequana nr : Pertes en 2011, mais hausse de l'ebe en 2012
SEQUANA NRSEQUANA NR SEQNR - FR0000063364SEQNR - FR0000063364
1.400 € 0.00 %
1.400 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 1.400 €+ Haut : 1.400 €+ Bas :
1.400 €Clôture veille : 12Volume : +0.00 %Capi échangé : 210 M€Capi. :

Sequana nr : Pertes en 2011, mais hausse de l'ebe en 2012

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sequana a terminé son exercice 2011 sur une perte nette part du groupe de 77 millions d'euros (1,57 euro par action), à comparer avec un bénéfice de 32 millions (0,64 euro par titre) en 2010. Le groupe souligne le poids de charges non récurrentes de 108 millions d'euros, en raison de dépréciations et de charges de restructuration. Le dividende sera donc supprimé. Cependant, grâce aux mesures d'économies et à la tendance des matières premières, l'excédent brut d'exploitation (EBE) de 2012 s'annonce supérieur à celui de 2011.

A l'ouverture ce matin en Bourse de Paris, l'action Sequana perd 4,6% à 5,9 euros.

'Malgré le recul marqué de la demande en volume en papiers d'impression et d'écriture tant dans la distribution (- 8%) que dans la production (- 7%)', indique le groupe papetier, le chiffre d'affaires s'est tassé l'an dernier de 1,8% en données proforma à 3.944 millions d'euros. Sequana estime donc que son activité a fait preuve de 'résistance', grâce notamment aux hausses de prix passées l'an dernier.

L'excédent brut d'exploitation (EBE), également désigné sous l'acronyme anglais EBITDA, s'est tassé de 34,5% à 135 millions, d'une marge tombant de 5,1% à 3,4%. Si la division Antalis résiste bien avec une marge minorée de seulement 0,2 point de pourcentage à 3,7%, la branche Arjowiggins a vu la sienne s'étioler de 4,1 points à 3,4%. En cause : les hausses du 'coût des matières premières et de l'énergie'.

Le résultat opérationnel (- 33,9% à 89 millions d'euros) témoigne d'une marge correspondante de 2,3%, contre 3,4% l'année précédente.

Le directeur général du groupe, Pascal Lebard, a notamment déclaré à cette occasion que “en 2011, notre groupe a été confronté à un effet de ciseau : une baisse marquée des volumes dans le segment des papiers destinés à l`impression et à l`écriture couplée à des coûts exogènes très élevés (pâte à papier, coton, vieux papiers, produits chimiques, énergie) pesant significativement sur nos résultats, tout particulièrement dans nos activités de production chez Arjowiggins ; notre activité de distribution Antalis nous ayant toutefois permis de résister relativement bien à ces conditions de marché dégradées”.

En fin de période, la dette nette consolidée était de 609 millions d'euros, contre 674 millions un an plus tôt. A titre de comparaison, le fonds propres se situaient à 670 millions d'euros en fin de période. Le groupe rappelle qu'il a 'signé un accord le 24 février 2012 avec ses banques définissant les termes et conditions du renouvellement de ses lignes de financement jusqu`au 30 juin 2014.'

En guise de perspectives pour l'année 2012, Sequana table sur un recul de la demande cette année, tout spécialement au 1er semestre comme le confirme la tendance observée durant les deux premiers mois de l'année. Cependant, les prix des matières premières devraient s'avérer plus favorables cette année, même s'ils devraient rester volatils. Mais l'énergie s'annonce durablement chère.

Enfin “des hausses des prix de vente ont été annoncées pour avril par certains acteurs du secteur dans le segment des papiers d`impression et d'écriture”.

Bref, le programme de performance “Race 2012” devrait “permettre à Antalis de compenser la baisse des volumes” et chez Arjowiggins, la tendance des matières premières devrait conduire à l'amélioration des performances opérationnelles.

Au final, l'excédent brut d'exploitation de 2012 devrait selon le groupe être supérieur à celui dégagé en 2011.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...