Bourse > Sequana nr > Sequana nr : Impacté par la hausse des matières premières
SEQUANA NRSEQUANA NR SEQNR - FR0000063364SEQNR - FR0000063364
1.400 € 0.00 %
1.400 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 1.400 €+ Haut : 1.400 €+ Bas :
1.400 €Clôture veille : 12Volume : +0.00 %Capi échangé : 210 M€Capi. :

Sequana nr : Impacté par la hausse des matières premières

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sequana publie aujourd'hui un résultat opérationnel courant de 25 millions d'euros pour son 1er trimestre 2011, contre 28 millions d'euros en données pro forma, lors du 1er trimestre 2010.

Ce recul de la performance opérationnelle, et qui était attendu, traduit l'impact négatif de la hausse continue des matières premières et de l'énergie, explique le groupe papetier.

Après éléments exceptionnels (essentiellement la plus value de cession des activités de Fournitures de bureau d'Antalis en Ibérie cédées en janvier 2011), le résultat net part du groupe s'élève à 24 millions d'euros au 1er trimestre 2011, contre 4 millions d'euros lors de la même période de l'exercice précédent.

Pour sa part, le chiffre d'affaires net consolidé s'élève à 1.016 millions d'euros, contre 974 millions d'euros en données pro forma au 1er trimestre 2010.

' La progression du chiffre d'affaires de 4,3% reflète l'impact des différentes hausses des prix de vente passées en 2010, qui fait plus que compenser la baisse marquée des volumes, essentiellement dans le segment des papiers graphiques chez Arjowiggins et Antalis ', précise la société.

A taux de change constants, le chiffre d'affaires est en hausse de 1,9 %. Concernant ses perspectives, Sequana indique que le 2ème trimestre 2011 ne permettra pas de compenser le retard constaté sur le 1er trimestre. Le 1er semestre 2011 sera donc en retrait par rapport au 1er semestre 2010.

Compte tenu des différentes prévisions actuelles d'évolution des matières premières et des mesures internes qui sont prises, Sequana estime pouvoir réaliser sur l'ensemble de l'année 2011 une performance opérationnelle supérieure à celle de 2010.

' Néanmoins, l'extrême volatilité des coûts des matières premières, notamment de la pâte à papier et du coton, ainsi que des devises, rend toute prévision délicate ', prévient le groupe.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...