Bourse > S.e.b. > S.e.b. : KKR a mis en vente WMF, intérêt de nombreux candidats
S.E.B.S.E.B. SK - FR0000121709SK - FR0000121709
127.650 € +0.67 % Temps réel Euronext Paris
127.000 €Ouverture : +0.51 %Perf Ouverture : 128.100 €+ Haut : 126.900 €+ Bas :
126.800 €Clôture veille : 8 798Volume : +0.02 %Capi échangé : 6 404 M€Capi. :

S.e.b. : KKR a mis en vente WMF, intérêt de nombreux candidats

tradingsat

FRANCFORT (Reuters) - KKR a mis en vente le fabricant d'ustensiles de cuisine et appareils culinaires WMF, une opération d'une valeur potentielle de 1,5 milliard d'euros qui suscite l'intérêt de plusieurs sociétés spécialisées dans l'électroménager et de fonds de capital-investissement.

Le français Seb, propriétaire de la marque Moulinex, et l'italien De Longhi sont sur les rangs et il en sera sans doute de même pour le chinois Haier et l'américain Middleby, alors que le chinois Midea et le japonais Panasonic ont décidé de s'abstenir, ont dit des sources proches du dossier.

Elles ajoutent qu'on ne sait pas si le suédois Electrolux serait intéressé.

En revanche, les fonds Advent, Bain, Bridgepoint, Cinven, BC Partners et Apax soumettront des offres, déclarent encore les sources.

Les sociétés concernées se sont abstenu de tout commentaire. SEB, Haier et Middleby étaient elles indisponibles.

"WMF est une marque connue et seuls quelques actifs de cette taille sont sur le marché, nous allons donc voir un grand nombre d'enchérisseurs au premier tour", a dit une source proche du dossier, ajoutant que 40 acheteurs potentiels avaient reçu des notices d'information.

Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Ebitda) de WMF est attendu à 150 millions d'euros cette année et KKR espère vendre le groupe pour dix fois plus, ont dit plusieurs sources au fait de la réflexion en cours.

"Les enchérisseurs offrent dix fois (l'Ebitda) pour les machines à café, mais seulement cinq à six fois pour le reste", a dit l'une des sources.

La gamme de Württembergische Metallwarenfabrik (WMF) pour le secteur de la gastronomie, très rentable, attire les investisseurs mais les couverts et d'autres produits suscitent moins d'intérêt.

"Certains des groupes d'électroménager ont commencé à discuter avec des fonds d'investissement de la constitution de groupes, pour scinder WMF après la vente", a dit une source.

Le projet initial d'introduction en Bourse de WMF a quant à lui été suspendu.

(Arno Schütze et Alexander Hübner, avec Mia Shanley, Elisa Anzolin et Stella Tsang; Wilfrid Exbrayat et Julie Carriat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...