Bourse > Scor se > Scor se : Les catastrophes naturelles plombent le trimestre de scor
SCOR SESCOR SE SCR - FR0010411983SCR - FR0010411983
31.350 € -0.79 % Temps réel Euronext Paris
31.435 €Ouverture : -0.27 %Perf Ouverture : 31.570 €+ Haut : 31.200 €+ Bas :
31.600 €Clôture veille : 474 299Volume : +0.25 %Capi échangé : 6 019 M€Capi. :

Scor se : Les catastrophes naturelles plombent le trimestre de scor

Les catastrophes naturelles plombent le trimestre de scorLes catastrophes naturelles plombent le trimestre de scor

par Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - Le groupe de réassurance Scor a annoncé mercredi une perte nette pour le premier trimestre 2011, trois mois où les catastrophes naturelles se sont enchaînées avec une rare violence en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Japon.

Le groupe explique avoir limité sa perte à 80 millions d'euros - contre un bénéfice de 36 millions au T1 2010 - grâce notamment à l'amélioration de la marge opérationnelle en Vie.

Le titre Scor souffre néanmoins en Bourse, perdant 1,55% à 20,30 euros 30 minutes après l'ouverture, alors que l'indice du secteur des assurances en Europe limite ses pertes à 0,83%.

Signe du lourd impact des catastrophes naturelles, le ratio combiné net de Scor s'élève à 135,2% pour le premier trimestre, dont 46,3 points liés aux catastrophes naturelles, représentant une charge totale avant impôts de 367 millions d'euros.

"L'accumulation sans précédent de catastrophes naturelles exceptionnelles au premier trimestre 2011 a affecté significativement tout le secteur de la réassurance", a admis dans un communiqué le PDG Denis Kessler.

Il a néanmoins défendu l'idée que son groupe avait moins souffert que ses pairs grâce à une stratégie basée sur "une forte diversification géographique et des activités, un appétit au risque modéré, une protection du capital très efficace et une politique de gestion d'actifs prudente".

Les primes brutes émises du groupe (qui s'apparentent à son chiffre d'affaires) s'élèvent à 1,665 milliard d'euros au premier trimestre, soit une hausse de 1,8% à taux de change constants par rapport à la même période l'année dernière.

Les résultats du premier trimestre ne prennent pas en compte le rachat annoncé en avril de l'activité mortalité de Transamerica Re, une division du groupe néerlandais Aegon et qui fera du groupe français le deuxième réassureur vie aux Etats-Unis.

L'Europe est actuellement le principal marché de Scor mais l'opération Transamerica lui permettra de s'enraciner aux Etats-Unis, qui génère aujourd'hui moins de 30% de ses primes globales de réassurance.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...