Bourse > Scor se > Scor se : Les catastrophes naturelles pèsent sur les comptes de Scor
SCOR SESCOR SE SCR - FR0010411983SCR - FR0010411983
35.075 € +0.88 % Temps réel Euronext Paris
34.800 €Ouverture : +0.79 %Perf Ouverture : 35.075 €+ Haut : 34.420 €+ Bas :
34.770 €Clôture veille : 543 572Volume : +0.28 %Capi échangé : 6 753 M€Capi. :

Scor se : Les catastrophes naturelles pèsent sur les comptes de Scor

Les catastrophes naturelles pèsent sur les comptes de ScorLes catastrophes naturelles pèsent sur les comptes de Scor

PARIS (Reuters) - Scor a fait état mercredi d'une nette contraction de ses résultats au premier semestre, pénalisés par le coût des catastrophes naturelles depuis le début de l'année, surtout au Canada où la province de l'Alberta a été ravagée par un gigantesque incendie au printemps.

Le réassureur français a dégagé au premier semestre un résultat net de 275 millions d'euros, en baisse de 15,9%. Cette contraction de ses résultats n'a toutefois pas empêché le groupe d'atteindre les objectifs financiers de son plan stratégique triennal, en matière notamment de solvabilité financière.

Le groupe indique dans un communiqué que l'incendie qui a frappé en mai l'Alberta, où est située la ville pétrolière de Fort McMurray, a généré un coût estimé à 65 millions d'euros avant impôt.

Interrogé lors d'une conférence téléphonique sur les crues et inondations qui ont touché une partie de la France fin mai et début juin, Denis Kessler, le PDG de Scor, a indiqué que le groupe avait eu "une très faible exposition" avec un coût d'environ cinq millions d'euros. Pour l'ensemble du secteur de l'assurance et de la réassurance, le coût des inondations en France a été évalué à un milliard d'euros environ.

Scor a également souligné lors de la publication de ses résultats semestriels que le référendum au Royaume-Uni sur le Brexit ne devrait avoir aucune conséquence sur sa stratégie. "Le Brexit n'a pas d'influence sur le groupe", a déclaré Denis Kessler. "Cela ne perturbe en rien le développement et la marche du groupe, cela n'affecte en rien sa solvabilité."

A fin juin, son ratio de solvabilité ressort à 210%, en ligne avec la fourchette de 185% à 220% que le groupe s'était fixée pour son plan stratégique allant de la mi-2013 à la mi-2016. Un nouveau plan stratégique sera présenté le 7 septembre.

(Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...