Bourse > Schneider electric > Schneider electric : Sévèrement sanctionné après son avertissement
SCHNEIDER ELECTRICSCHNEIDER ELECTRIC SU - FR0000121972SU - FR0000121972
65.060 € +0.20 % Temps réel Euronext Paris
65.080 €Ouverture : -0.03 %Perf Ouverture : 65.170 €+ Haut : 64.530 €+ Bas :
64.930 €Clôture veille : 1 044 030Volume : +0.18 %Capi échangé : 38 498 M€Capi. :

Schneider electric : Sévèrement sanctionné après son avertissement

Sévèrement sanctionné après son avertissementSévèrement sanctionné après son avertissement

(Tradingsat.com) - L'avertissement lancé ce matin par Schneider est sévèrement sanctionné en Bourse, l'action du spécialiste mondial de la gestion de l'énergie chutant de près de 8% à 41,2 euros. Le groupe a réduit jeudi pour la seconde fois en trois mois ses prévisions de marges pour l'année 2011, malgré la publication d'un chiffre d'affaires conforme à ses attentes.

Le groupe a prévenu que "l'effet combiné d'un mix plus négatif sur la marge brute, dû à une croissance des solutions supérieure à celle des produits et au mix géographique moins favorable, et d'une pression inflationniste plus forte que prévue dans les nouvelles économies devrait réduire sa rentabilité 2011 de 0,5 à 0,7 point par rapport à la précédente prévision de marge EBITA de 15%".

De plus, compte tenu de la visibilité réduite des perspectives économiques à court terme, Schneider accélère ses efforts de restructuration pour gagner davantage en efficacité opérationnelle. Ces charges additionnelles de restructuration impacteront en conséquence la marge de 0,2 à 0,4 point.

En conséquence, la marge d'EBITA est attendue autour de 14% avant coûts d'acquisition et d'intégration et impact de consolidation des acquisitions annoncées en 2011. "Néanmoins, 2011 est attendue comme une nouvelle année de croissance de l'EBITA avant coûts d'acquisitions et de restructurations", veut souligner le management.

Schneider a annoncé une hausse de 7,7% du chiffre d'affaires en organique sur son troisième trimestre, à 5,7 milliards d'euros, soit une progression de 4,6% à périmètre et taux de change courants.

Pour les analystes du CM-CIC, qui maintiennent une recommandation à "Conserver" sur Schneider, "la performance boursière devrait être encore morose sur les prochains mois". De son côté, Goldman Sachs a révisé en baisse son objectif de cours de 73 à 67 euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...