Bourse > Schneider electric > Schneider electric : L'action sous pression, risque d'augmentation de capital ?
SCHNEIDER ELECTRICSCHNEIDER ELECTRIC SU - FR0000121972SU - FR0000121972
62.560 € -0.32 % Temps réel Euronext Paris
62.530 €Ouverture : +0.05 %Perf Ouverture : 62.730 €+ Haut : 61.530 €+ Bas :
62.760 €Clôture veille : 1 360 730Volume : +0.23 %Capi échangé : 37 018 M€Capi. :

Schneider electric : L'action sous pression, risque d'augmentation de capital ?

SCHNEIDER ELECTRICSCHNEIDER ELECTRIC

(Tradingsat.com) - Schneider Electric évoluait sous pression vendredi après-midi (-4,2% à 55,6 euros vers 16h55), les opérateurs manifestant leur appréhension face aux velléités de croissance externe du fabricant d'équipements de distribution électrique basse et moyenne tension.

Le groupe a en effet confirmé être en discussions préliminaires sur un projet d'offre avec le conseil d’administration du groupe britannique d'ingénierie Invensys, qui avait annoncé jeudi soir avoir reçu une proposition d'OPA de Schneider Electric au prix de 505 pence par action.

Schneider Electric considère que "cette acquisition, si elle se conclut, présenterait un intérêt stratégique et financier majeur". D'abord parce qu'elle lui permettrait "d’accroître son exposition sur le secteur particulièrement attractif des automatismes industriels". Le groupe ainsi renforcé bénéficierait d’un accès fortement élargi aux segments électro-intensifs pour lesquels Schneider Electric dispose des meilleures solutions en basse et moyenne tension ainsi qu’en gestion de l’énergie. De plus, Schneider Electric estime que la transaction, si elle se conclut, permettrait de réaliser des synergies de coûts importantes.

Pour les analystes d'Exane BNP Paribas, un rachat d'Invensys "ferait sens stratégiquement". Le broker relativise par ailleurs les craintes sur un éventuel appel au marché pour financer l'opération. Selon lui, "une augmentation de capital ne semble pas nécessaire", mais si une augmentation doit avoir lieu, il espère qu'elle sera de taille réduite.

Selon ses calculs, en augmentant son capital de 5%, Schneider limiterait l'effet positif du rachat d'Invensys sur son bénéfice par action 2013 à 1%, contre 4% attendu sans opération. Quoi qu'il en soit, Exane BNP Paribas maintient pour l'heure sa recommandation "Surperformance" et son objectif de cours de 64 euros sur Schneider Electric.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...