Bourse > Schneider electric > Schneider electric : Acquiert le chinois leader & harvest pour 450 me
SCHNEIDER ELECTRICSCHNEIDER ELECTRIC SU - FR0000121972SU - FR0000121972
65.060 € +0.20 % Temps réel Euronext Paris
65.080 €Ouverture : -0.03 %Perf Ouverture : 65.170 €+ Haut : 64.530 €+ Bas :
64.930 €Clôture veille : 1 044 030Volume : +0.18 %Capi échangé : 38 498 M€Capi. :

Schneider electric : Acquiert le chinois leader & harvest pour 450 me

tradingsat

(CercleFinance.com) - Schneider Electric a signé l'accord d'acquisition du chinois Leader & Harvest Power Technologies Holdings, un groupe basé à Pékin et spécialisé dans les variateurs de vitesse moyenne tension, l'un des composants-clés pour jouer sur l'efficacité énergétique. Le prix est basé sur une valeur d'entreprise de l'ordre de 650 millions de dollars, soit 450 millions d'euros environ.

Les variateurs de vitesse permettent aux moteurs industriels de réaliser des économies d'énergie allant jusqu'à 50%. A moyenne tension, ils sont notamment utilisés sur les marchés électro-intensifs comme la génération d'électricité, les mines, minéraux et métaux, le pétrole et gaz, et l'eau et le traitement des eaux.

“On estime qu'environ 70% des moteurs moyenne tension dans le monde ne sont pas encore équipés de variateurs”, indique Schneider.

Le groupe “a récemment estimé que l'efficacité énergétique représenterait d'ici 2020 un marché supplémentaire potentiel de 45 milliards de dollars par an”, dont une part substantielle reviendrait aux marchés émergents.

Leader & Harvest, qui emploie plus de 750 personnes, dont 100 ingénieurs et 150 commerciaux, détient un réseau de distribution présent dans 30 provinces de Chine. Ses ventes de l'année en cours, estimées à 100 millions d'euros environ pour une marge d'EBITDA de l'ordre de 20%, ont connu dernièrement une croissance annuelle supérieure à 20%.

Selon Schneider Electric, le marché chinois des variateurs de vitesse moyenne représente 40% environ du marché mondial.

D'un point de vue financier, le groupe français estime l'impact sur l'EBITA des synergies de 25 à 30 millions de dollars en 2015, grâce aux possibilités de ventes croisées et à l'expansion géographique qui s'ensuivra. L'opération devait être relutive sur les bénéfices de Schneider dès l'année 1.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...