Bourse > Schlumberger > Schlumberger : Résultats en baisse, 11.000 postes supprimés
SCHLUMBERGERSCHLUMBERGER SLB - AN8068571086SLB - AN8068571086
79.800 € -1.72 % Temps réel Euronext Paris
79.000 €Ouverture : +1.01 %Perf Ouverture : 80.000 €+ Haut : 78.010 €+ Bas :
81.200 €Clôture veille : 3 139Volume : +0.00 %Capi échangé : 114 450 M€Capi. :

Schlumberger : Résultats en baisse, 11.000 postes supprimés

tradingsat

(CercleFinance.com) - Schlumberger, le numéro un mondial des services parapétroliers, a enregistré au premier trimestre 2015 un résultat net part du groupe en chute de 38,9% à 975 millions de dollars (0,76 dollar par action). En données récurrentes, le bénéfice par action se tasse de 12% sur un an à 1,06 dollar par action, et de 29% par rapport au 4e trimestre 2014. En cause : la chute de l'activité et des marges, surtout dans l'onshore en Amérique du Nord. Le groupe annonce de ce fait 11.000 suppressions de postes supplémentaires.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Schlumberger prend 2,6% à 86,3 euros. En hausse d'environ 20% depuis le début fin décembre 2014 comme sur un an, elle se montre des plus résistantes à la chute des cours du pétrole.

Le bénéfice net part du groupe trimestriel de “Schlum” est notamment pénalisé par un milliard de dépréciations, mais un chiffre identique avait été constaté un an plus tôt à pareille époque. Principal élément négatif: 439 millions de dollars de charges pour restructurations et autres, qui n'étaient pas à l'ordre du jour l'année dernière.

Le résultat opérationnel avant impôts baisse de 16% sur le trimestre à deux milliards de dollars, d'où une baisse de la marge de 2,6 points de pourcentage. Par région, il s'effondre de 39% en Amérique du Nord à 416 millions (marge de 12,9%, - 6,7 points) et de 3% dans le reste du modne à 1,7 milliard (marge de 24,1%, - 0,3 point).

Sur la période, le chiffre d'affaires recule de 9% sur un an à 10,2 milliards de dollars, soit - 13% en Amérique du Nord, à 3,2 milliards, et - 8% à l'international à 6,9 milliards.

Le directeur général Paal Kibsgaard évoque une 'forte baisse de l'activité onshore en Amérique du Nord et des pressions sur les prix', alors que les pétroles non conventionnels sont frappés de plein fouet par l'effondrement du cours du baril.

'Schlum' estime que les investissements d'exploration-production des compagnies pétrolières se réduisent de manière significative, ce qui devrait accélérer la baisse de l'offre mondiale de brut à partir du 2e semestre 2015.

En Amérique du Nord, elles devraient cette année chuter de plus de 30%, prévoit le groupe. Pour M. Kibsgaard, la reprise des investissement dans l'onshore américain (notamment les pétroles non conventionnels) va prendre du temps. Et de toute façon, même après la reprise, les niveaux atteints l'an dernier ne seront certainement pas retrouvés, ce qui pèsera durablement sur les prix.

Face à 'cette chute abrupte de l'activité', le groupe a promptement réagi en renforçant ses mesures d'économies, ce qui a notamment entraîné la 'décision difficile' de supprimer 11.000 postes de plus, soit environ 15% de moins que l'effectif maximal atteint au 3e trimestre 2014.

M. Kibsgaard ajoute qu'à l'international, l'activité a été pénalisée par de moindres dépenses de la part des clients, la traditionnelle baisse saisonnière dans l'hémisphère Nord, ainsi que la chute du rouble russe et du bolivar vénézuélien.

'Forte pression sur les prix de ventes poursuite de la contraction des commandes, le groupe se restructure rapidement pour faire face à cette tourmente. L'activité au niveau des équipementiers pétrolier restera faible pour encore de nombreux trimestre', commentent ce matin les analystes d'Aurel BGC.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...