Bourse > Sapmer > Sapmer : Résultat net multiplié par 13, dividende doublé
SAPMERSAPMER ALMER - FR0010776617ALMER - FR0010776617
16.990 € +0.24 % Temps réel Euronext Paris
16.990 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 16.990 €+ Haut : 16.990 €+ Bas :
16.950 €Clôture veille : 129Volume : +0.00 %Capi échangé : 59 M€Capi. :

Sapmer : Résultat net multiplié par 13, dividende doublé

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme de l'année 2011, Sapmer a enregistré un résultat net part du groupe multiplié par 12,8 de 7,7 millions d'euros (environ 2,2 euros par titre) et sa marge opérationnelle a pratiquement triplé pour atteindre 20%. Le groupe basé à La Réunion estime avoir atteint ses objectifs avec un an d'avance. Au titre de cette année, si la progression des ventes devrait décélérer à 10%, le rapport du résultat net sur le CA est attendu stable à 10% également.

Le dividende proposé à l'AG du 26 avril sera doublé de 0,2 à 0,4 euro.

Le dernier cours coté de l'action Sapmer, en hausse de l'ordre de 16% depuis le début de l'année, est de 15,98 euros.

“Les résultats obtenus sur l'exercice 2011 valident notre positionnement sur des marchés de niche à forte valeur. L'activité valorisation de produits halieutiques lancée en 2009 et axée sur le thon Albacore et Listao s'impose comme un concept novateur très apprécié par notre clientèle internationale et nous ouvre des potentialités de croissance importantes”, a commenté le directeur général Yannick Lauri.

L'an dernier, les ventes du groupe réunionnais de pêche industrielle ont décollé de 60% à 77 millions d'euros. Principaux facteurs : de 'bonnes campagnes de pêche, l'arrivée du 3ème thonier senneur surgélateur et (...) un environnement commercial favorable', commente Sapmer. Le nombre de navires en exploitation est ainsi passé de 7 à 8 sur un an. L'activité Pêche proprement dite passe de 45 à 63,8 millions d'euros de ventes, celle de Valorisation s'envolant de 3 à 13,2 millions.

Surtout, l'outil industriel a été optimisé : les capacités de stockage à - 40 °C disponibles sur l'île voisine de Maurice ont été fortement augmentées l'an dernier (+ 2.700 tonnes à 3.600 tonnes), et la capacité de transformation de l'usine Mer des Mascareignes atteint maintenant 9.000 tonnes par an.

Le résultat opérationnel passant de 3,4 à 15,2 millions d'euros, le taux de marge correspondant a décollé de 7% à 20%.

La branche Valorisation a notamment dépassé son point mort et a dégagé 1,5 million de résultat opérationnel sur l'année, contre 0,1 million de pertes un an plus tôt. Sa marge est donc passée de -3,3% à + 11,4% en un an.

Du côté du bilan, le ratio de dette nette sur fonds propres est revenu au niveau toujours élevé de 132%, contre 177% l'année précédente.

En 2012, le directeur général attend la mise en service de deux nouveaux thoniers senneurs surgélateurs, l'objectif de captures étant porté à 30.000 tonnes. Le plan de développement de la flotte thonière et de la branche Valorisation se poursuivra. Bref, les ventes devraient cette année s'afficher en hausse de 10%, la rentabilité nette devant se maintenir au même niveau que celle de 2011, soit 10% également.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...