Bourse > Sanofi > Sanofi : Échange d'actifs avec l'allemand Boehringer Ingelheim
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578SAN - FR0000120578
76.330 € +1.66 % Temps réel Euronext Paris
75.320 €Ouverture : +1.34 %Perf Ouverture : 76.950 €+ Haut : 75.280 €+ Bas :
75.080 €Clôture veille : 3 045 700Volume : +0.24 %Capi échangé : 98 422 M€Capi. :

Sanofi : Échange d'actifs avec l'allemand Boehringer Ingelheim

tradingsat

(CercleFinance.com) - La “pharma” française Sanofi annonce ce matin l'entrée en négociations exclusives avec l'allemand Boehringer Ingelheim en vue d'un complexe échange d'actifs : d'une part, Sanofi se déferait de sa branche de santé animal, Merial, contre d'autre part la branche Santé grand public (médicaments sans ordonnance) de Boehringer Ingelheim plus une somme de 4,7 milliards d'euros. L'opération s'annonce neutre sur le bénéfice par action de Sanofi à horizon 2017.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Sanofi prend 3,1% à 77,1 euros.

Sanofi envisage donc d'échanger sa division Santé animale Merial, valorisée 11,4 milliards d'euros, contre la branche Santé grand public du groupe allemand, valorisée 6,7 milliards d'euros, sachant que les activités Santé grand public Boehringer Ingelheim en Chine seraient exclues du périmètre de l'opération. En contrepartie, Boehringer Ingelheim paierait donc 4,7 milliards d'euros à Sanofi, différence de 11,4 et de 6,7 milliards.

Le périmètre de Boehringer Ingelheim sur lequel porterait l'échange générera des ventes estimées en 2015 à 1,6 milliard d'euros. Le français l'estime “complémentaire de (celui) de Sanofi à la fois en termes de produits et d'implantations géographiques”, Sanofi expliquant : “L'activité Santé grand public de Boehringer Ingelheim renforcerait le positionnement de Sanofi en Allemagne et au Japon, où la présence de Sanofi est limitée, et lui permettrait d'étendre son implantation dans ses catégories prioritaires. Sanofi aurait accès à des marques phares dans la catégorie des antispasmodiques, des troubles gastro-intestinaux, des vitamines, minéraux et suppléments, et des antalgiques, et atteindrait la masse critique dans les traitements de la toux et du rhume.”

Par cette opération, le “pharma” française deviendrait le leader mondial du segment Santé grand public avec un CA proforma estimé à environ 5,1 milliards en 2015, soit une part de marché mondiale de 4,6%.

De son côté, avec Merial, Boehringer Ingelheim deviendrait le numéro deux mondial de la Santé animale, avec un CA proforma estimé à 3,8 milliards d'euros pour 2015.

Le directeur général de Sanofi, Olivier Brandicourt, inscrit cette opération dans le cadre de la stratégie 2020 visant à se renforcer dans des segments du marché où il peut s'ériger en leader. “Cette transaction pourrait permettre à Sanofi de devenir un leader mondial du marché très porteur des médicaments sans ordonnance et d'adjoindre à son portefeuille des marques très reconnues, permettant la création de valeur à moyen et à long terme”, ajoute-t-il.

L'opération devrait être finalisée au 4e trimestre 2016.

D'un point de vue financier, Sanofi “a l'intention d'affecter une partie des revenus nets de l'opération au rachat d'actions. En tenant compte des résultats anticipés dans la Santé grand public, des rachats d'actions et des synergies potentielles, Sanofi s'attend à ce que cette transaction ait globalement un effet neutre sur le bénéfice net par action des activités en 2017, puis un effet relutif par la suite”, estime le groupe.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...