Bourse > Sanofi > Sanofi : Sanofi-aventis devient sanofi, pause dans les acquisitions
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578SAN - FR0000120578
75.100 € -0.60 % Temps réel Euronext Paris
76.140 €Ouverture : -1.37 %Perf Ouverture : 76.750 €+ Haut : 74.430 €+ Bas :
75.550 €Clôture veille : 4 789 360Volume : +0.37 %Capi échangé : 96 836 M€Capi. :

Sanofi : Sanofi-aventis devient sanofi, pause dans les acquisitions

Sanofi-aventis devient sanofi, pause dans les acquisitionsSanofi-aventis devient sanofi, pause dans les acquisitions

PARIS (Reuters) - Les actionnaires de Sanofi ont approuvé vendredi l'ensemble des résolutions soumises à leur vote, dont la contraction de la dénomination sociale du laboratoire qui exclut désormais le nom d'Aventis, sept ans après la fusion des deux laboratoires.

Le groupe pharmaceutique, né en août 2004 de la fusion du français Sanofi-Synthélabo et du franco-allemand Aventis, a finalisé début avril le rachat de l'américain Genzyme pour 20,1 milliards de dollars.

Le laboratoire a assuré que son nouveau changement de nom était une "mesure de simplification qui n'entraînera pas de modification des emballages".

Au cours de l'assemblée générale, le directeur général Chris Viehbacher a déclaré que le laboratoire allait désormais ralentir le rythme de ses acquisitions mais qu'il envisageait toujours d'en réaliser dans les pays émergents, une de ses grandes plateformes de croissance.

Sanofi "va continuer à faire des acquisitions dans les pays émergents (...) mais on a beaucoup de choses à faire pour assurer la bonne intégration, donc on va un peu ralentir les acquisitions", a-t-il dit, confirmant au passage que des acquisitions pourrait être réalise en santé animale.

Chris Viehbacher a néanmoins souligné que la priorité de Sanofi était de rembourser sa dette et d'intégrer la biotech américaine.

Un mois après le rachat, le taux de départ des salariés de Genzyme se situe au même niveau que six mois avant la transaction, a indiqué Chris Viehbacher.

Le directeur général a par ailleurs confirmé que Sanofi maintiendrait, voire augmenterait son dividende dans les années à venir malgré l'impact des génériques sur son chiffre d'affaires.

Au titre de l'exercice 2010, le groupe a distribué un dividende de 2,50 euros, contre 2,40 euros un an plus tôt.

Noëlle Mennella, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...