Bourse > Sanofi > Sanofi : Restructure son alliance à long terme avec bristol-myers squibb
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578SAN - FR0000120578
75.300 € +0.19 % Temps réel Euronext Paris
74.640 €Ouverture : +0.88 %Perf Ouverture : 75.650 €+ Haut : 73.720 €+ Bas :
75.160 €Clôture veille : 2 626 620Volume : +0.20 %Capi échangé : 97 094 M€Capi. :

Sanofi : Restructure son alliance à long terme avec bristol-myers squibb

tradingsat

(Tradingsat.com) - Les deux groupes pharmaceutiques Sanofi et Bristol-Myers Squibb ont annoncé mercredi un nouvel accord visant à simplifier leur alliance à long terme, suite à la perte d'exclusivité de Plavix et d'Avapro/Avalide sur de nombreux grands marchés.

Selon les termes du nouvel accord, qui prendra effet le 1er Janvier 2013, Bristol-Myers Squibb rendra à Sanofi ses droits sur Plavix et Avapro/Avalide dans le Monde, à l'exception des États-Unis et de Porto Rico pour Plavix, donnant à Sanofi le contrôle exclusif sur ces produits et sur leur commercialisation.

En échange, Bristol-Myers Squibb recevra jusqu'en 2018 des paiements calculés sur les ventes de Plavix et d'Avapro/Avalide, produits de marque et génériques, réalisées par Sanofi dans le monde (hors États-Unis et Porto Rico pour Plavix), et Bristol-Myers Squibb recevra également un versement de 200 millions de dollars de Sanofi en décembre 2018.

Les droits sur Plavix aux États-Unis et à Porto Rico resteront inchangés et conformes aux modalités de l'accord initial jusqu'en décembre 2019.

"Bristol-Myers Squibb et Sanofi ont noué une collaboration fructueuse et durable pour venir en aide aux patients atteints de maladies cardiovasculaires", a indiqué Lamberto Andreotti, Directeur Général de Bristol-Myers Squibb. "Ce nouvel accord simplifie les opérations et permettra à Bristol-Myers Squibb de se concentrer sur son portefeuille de R&D prometteur et innovant et d'asseoir les bases de ses futurs succès."

De plus, selon les termes de l'accord, les différends en cours relatifs à l'alliance entre les deux sociétés ont été résolus. La résolution de ces différends comprend divers engagements par les deux sociétés, dont un paiement de 80 millions de dollars par Bristol-Myers Squibb à Sanofi à titre de dédommagement pour le préjudice causé par la rupture de stock d'Avalide aux États-Unis, en 2011.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...