Bourse > Sanofi > Sanofi : Google et Sanofi vont lancer une coentreprise dans le diabète
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578SAN - FR0000120578
76.330 € +1.66 % Temps réel Euronext Paris
75.320 €Ouverture : +1.34 %Perf Ouverture : 76.950 €+ Haut : 75.280 €+ Bas :
75.080 €Clôture veille : 3 045 700Volume : +0.24 %Capi échangé : 98 422 M€Capi. :

Sanofi : Google et Sanofi vont lancer une coentreprise dans le diabète

(Tradingsat.com) - Sanofi et Verily, filiale santé d'Alphabet (Google) ont annoncé lundi la création de leur coentreprise Onduo, qui aura pour mission de concevoir et développer de nouveaux objets connectés dans le domaine du diabète.

Au cours du premier semestre, Sanofi a contribué à hauteur de 248 millions de dollars au capital de cette coentreprise, détenue à 50-50 avec Verily, qui a par conséquent injecté un montant "équivalent", a précisé à l'AFP Stefan Oelrich, responsable de l'activité diabète chez Sanofi.

Onduo est le fruit d'une alliance annoncée il y a un an entre les deux groupes dans ce domaine thérapeutique majeur, principal pilier de l'activité pharmaceutique de Sanofi mais qui est actuellement en perte de vitesse. Cette coentreprise doit tirer parti "de l'expérience de Verily en matière d'électronique miniaturisée, de techniques analytiques et de développement de logiciels grand public", ainsi que "du savoir-faire et de l'expérience cliniques de Sanofi" pour proposer des traitements novateurs aux patients diabétiques, selon un communiqué des deux groupes.

Le diabète de type 2 ciblé prioritairement

La nouvelle société sera basée à Cambridge, près de Boston (est des États-Unis), pôle mondial des biotechnologies et de l'industrie pharmaceutique, où Sanofi est déjà présent. Elle sera dirigée par Joshua Riff, qui était jusqu'à présent le vice-président directeur d'Optum, filiale de services de santé du groupe américain UnitedHealth.

Onduo se concentrera dans un premier temps sur les patients atteints de diabète de type 2, trouble métabolique caractérisé par un défaut de régulation de l'insuline produite par l'organisme et qui représente 90% des cas de cette maladie chronique, en forte augmentation dans le monde.

L'objectif sera de développer des solutions pour permettre à ces patients "de prendre de meilleures décisions sur leur santé au quotidien, qu'il s'agisse d'une meilleure gestion de leurs médicaments, ou de l'amélioration de leurs habitudes de vie et de la définition de leurs objectifs thérapeutiques", selon le communiqué.

À terme, Onduo prévoit d'élargir son champ d'activité au diabète de type 1, maladie auto-immune nécessitant une administration quotidienne d'insuline, et éventuellement aux personnes à risque de développer un diabète, est-il précisé.

Par la rédaction de BFM Business


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...