Bourse > Sanofi > Sanofi : Exit Iniparib et Otamixaban
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578SAN - FR0000120578
76.330 € +1.66 % Temps réel Euronext Paris
75.320 €Ouverture : +1.34 %Perf Ouverture : 76.950 €+ Haut : 75.280 €+ Bas :
75.080 €Clôture veille : 3 045 700Volume : +0.24 %Capi échangé : 98 422 M€Capi. :

Sanofi : Exit Iniparib et Otamixaban

tradingsat

(Tradingsat.com) - Sanofi a annoncé lundi matin les premiers résultats de deux études de phase 3 relatifs à ses molécules expérimentales Iniparib (traitement du cancer épidermoïde du poumon non à petites cellules) et Otamixaban (composé expérimental anticoagulant).

Concernant Iniparib, le groupe indique que l’étude randomisée de phase III Eclipse n’a pas atteint son critère d’évaluation principal. « Dans cette étude, chez les patients atteints d’un cancer épidermoïde du poumon non à petites cellules nouvellement diagnostiqué, traités par iniparib et chimiothérapie, il n’a pas été démontré d’amélioration statistiquement significative de la survie globale, par rapport aux patients traités par chimiothérapie seulement », explique le groupe. « Il n’a pas été observé de différences cliniquement significatives dans les principaux paramètres de tolérance entre les deux bras de l’étude ».

Aussi Sanofi a-t-il décidé de mettre fin au programme expérimental interne consacré à l’iniparib. « En conséquence, les actifs incorporels liés à l’iniparib seront totalement dépréciés sur le bilan consolidé au 30 juin 2013. La charge correspondante aura un impact net estimé à 285 millions de dollars après impôt sur le résultat net consolidé (ou environ 219 millions d’euros), qui n'aura aucun impact sur le résultat net des activités.

Quant à l’Otamixaban, « les premiers résultats de l’étude de phase 3 […] ont montré que l’étude n’a pas atteint le critère d’évaluation principal de supériorité par rapport aux traitements existants ». Le critère d’évaluation principal de l’étude était la réduction de la mortalité toutes causes confondues ou de la survenue d’un nouvel infarctus du myocarde. « A la lumière des résultats de l’étude TAO, Sanofi a décidé de mettre un terme au programme expérimental avec otamixaban, un inhibiteur injectable du facteur Xa ».

Les résultats de ces deux études seront présentés lors de prochains congrès scientifiques et publiés dans des revues avec comités de rédaction.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...