Bourse > Sanofi > Sanofi : Etude favorable pour lyxumia dans le traitement du diabète
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578SAN - FR0000120578
75.300 € +0.19 % Temps réel Euronext Paris
74.640 €Ouverture : +0.88 %Perf Ouverture : 75.650 €+ Haut : 73.720 €+ Bas :
75.160 €Clôture veille : 2 626 620Volume : +0.20 %Capi échangé : 97 094 M€Capi. :

Sanofi : Etude favorable pour lyxumia dans le traitement du diabète

tradingsat

(Tradingsat.com) - Sanofi annoncé aujourd'hui que Lyxumia (lixisénatide), un agoniste du récepteur GLP-1 en une injection par jour en développement dans le traitement du diabète de type 2, a atteint son critère d'évaluation principal, à savoir une réduction significative du taux d'HbA1c par rapport au placebo chez des patients non contrôlés par metformine. Les objectifs de l'étude étaient de comparer l'efficacité et la tolérance de lixisénatide à un placebo, en termes de réduction du taux d'HbA1c, dans le cadre d'un schéma d'instauration du traitement avec une ou deux doses.

L'étude GetGoal-F1, l'une des neuf études du programme de développement clinique GetGoal, était une étude randomisée, multicentrique, en double aveugle, contrôlée par placebo, sur groupes parallèles, comportant une période de traitement principale de 24 semaines. Au total, 482 personnes atteintes de diabète de type 2 ont été randomisées et traitées une fois par jour selon l'un des schémas suivants : lixisénatide avec une dose unique à l'instauration du traitement (10 μg pendant deux semaines, puis 20 μg) ou lixisénatide avec deux doses à l'instauration du traitement (10 μg pendant une semaine, 15 μg pendant une semaine, puis 20 μg), ou placebo, en plus d'un traitement par metformine.

"L'étude GetGoal-F1 montre que chez les personnes atteintes de diabète de type 2 insuffisamment contrôlées, lixisénatide en une injection par jour, en plus de la metformine, améliore efficacement le contrôle de la glycémie et permet une réduction du poids. Le schéma avec une dose unique à l'instauration du traitement semble être la meilleure solution pour initier le traitement", a expliqué le Dr Geremia Bolli, de l'Université de Pérouse, en Italie, investigateur principal de l'étude GetGoal‑F1.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...