Bourse > Sanofi > Sanofi : Chine et Brésil rendent Sanofi plus pessimiste
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578SAN - FR0000120578
76.330 € +1.66 % Temps réel Euronext Paris
75.320 €Ouverture : +1.34 %Perf Ouverture : 76.950 €+ Haut : 75.280 €+ Bas :
75.080 €Clôture veille : 3 045 700Volume : +0.24 %Capi échangé : 98 422 M€Capi. :

Sanofi : Chine et Brésil rendent Sanofi plus pessimiste

Sanofi affiche des résultats trimestriels en baisseSanofi affiche des résultats trimestriels en baisse

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Les ventes de Sanofi ont été affaiblies au troisième trimestre par les enquêtes lancées cet été en Chine contre des groupes pharmaceutiques soupçonnés de corruption et par la dégradation des activités du laboratoire au Brésil que n'ont pu compenser les bonnes performances de sa division diabète.

Dans ce contexte, Sanofi prévient que son bénéfice net par action est désormais attendu en baisse d'environ 10% alors qu'il tablait jusqu'à présent sur un recul de 7% à 10% par rapport à 2012 à taux de change constant.

Cette dernière prévision avait déjà été abaissée au début du mois d'août par rapport à la stabilité voire la baisse de 5% pronostiquée en février.

Comme son concurrent GSK, Sanofi a donc accusé le coup en Chine où ses ventes n'ont progressé que de 5% au troisième trimestre, alors qu'elles avaient crû de 15,3% au deuxième trimestre et de 11,9% au troisième trimestre 2012.

Lors d'une conférence de presse téléphonique, Christopher Viehbacher, le directeur général de Sanofi, a cependant fait état d'un retour progressif à la normale en Chine en précisant que l'amélioration observée en septembre par rapport au mois d'août s'était poursuivie en octobre.

Au Brésil, le chiffre d'affaires de Sanofi a baissé de 17,4% au troisième trimestre, affaibli par la compétition des génériques, mais le groupe prévoit une amélioration de la situation d'ici à la fin de l'année.

En raison de la pénurie d'approvisionnement de certains vaccins au troisième trimestre aux Etats-Unis à la suite d'un problème de production sur le site de Toronto, le chiffre d'affaires du pôle vaccins a, lui, diminué 7,2%.

Néanmoins, Sanofi prévoit une amélioration progressive de ces approvisionnements et s'attend en outre à des ventes record de vaccins contre la grippe dans l'hémisphère Nord au second semestre.

HAUSSE DE LA DIVISION DIABÈTE ET DE GENZYME

De leur côté, les ventes de la division diabète inscrivent une croissance de 20,1% à 1.670 millions d'euros, avec un bond de 21,2% pour celle de Lantus, le produit vedette du pôle, qui a particulièrement bien performé aux Etats-Unis à la faveur de hausses de prix.

La filiale américaine Genzyme est elle aussi en croissance avec des ventes en hausse de 21,1% au troisième trimestre grâce à une progression de 11,1% des traitements des maladies rares et au lancement d'Aubagio dans la sclérose en plaques.

Au total, le chiffre d'affaires de Sanofi s'inscrit à 8.432 millions d'euros, en baisse de 6,7% en données publiées mais en hausse de 0,6% en organique. Les variations de change ont eu un impact négatif de 7,3 points, largement dû à la dépréciation du yen, du dollar et du real brésilien par rapport à l'euro.

Pour Christopher Viehbacher, les résultats du troisième trimestre marque un point d'inflexion pour Sanofi dans la mesure où, dit-il, l'impact de la perte d'exclusivité de plusieurs grands produits du groupe s'est terminée en août.

"Nous sommes confiants dans notre capacité à renouer avec la croissance des ventes au quatrième trimestre", a-t-il déclaré.

L'action Sanofi a clôturé mardi à 75,70 euros (+0,26%), portant à 6% sa hausse depuis le début l'année contre un gain de 16,66% pour l'indice sectoriel européen de la pharmacie.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...