Bourse > Sam > Sam : Marubeni intéressé par des actifs de Rio Tinto en Australie
SAMSAM SAMP - FR0000044497SAMP - FR0000044497
34.280 € +0.15 %
34.280 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 34.280 €+ Haut : 34.280 €+ Bas :
34.230 €Clôture veille : 50Volume : +0.01 %Capi échangé : 13 M€Capi. :

Sam : Marubeni intéressé par des actifs de Rio Tinto en Australie

Marubeni intéressé par des actifs de Rio Tinto en AustralieMarubeni intéressé par des actifs de Rio Tinto en Australie

SYDNEY (Reuters) - Le groupe de négoce japonais Marubeni souhaite acquérir 29% de la division "Coal & Allied" du géant minier Rio Tinto, évaluée à environ deux milliards de dollars (1,5 milliard d'euros), a-t-on appris mercredi auprès de deux sources proches du dossier.

Le groupe public chinois Shenhua Group et les indiens Aditya Birla Group et Coal India sont également pressentis.

Rio Tinto, dirigé depuis janvier par Sam Walsh, souhaite céder plusieurs actifs afin de réduire sa dette de 26 milliards de dollars.

Le groupe entend également réduire son exposition à l'industrie du charbon, dont les cours ont chuté de 30% depuis 2012.

En plus des 29% de sa division Coal & Allied, Rio Tinto cherche à céder sa participation, majoritaire, dans la mine de Clermont, située en Australie dans l'Etat de Queenland, selon une source proche du dossier.

La participation du géant minier dans Coal & Allied est valorisée à 1,7 milliard de dollars et celle dans la mine de Clermont à 1,5 milliard, selon des analystes.

Les offres préliminaires doivent être déposées cette semaine, selon la source.

Le groupe de négoce japonais Mitsubishi Corp détient 20% de "Coal & Allied" - Rio Tinto possédant les 80% restants - et est également actionnaire de la mine de Clermont, conjointement avec le japonais Electric Power Development et un consortium d'entreprises japonaises.

Mitsubishi dispose d'un droit de préemption sur les actions que Rio Tinto met en vente, mais il est peu probable qu'il l'exerce dans la mesure où il a déclaré ne pas vouloir augmenter ses investissements en ressources naturelles.

D'autres sources ont fait état de discussions préliminaires entre Rio Tinto et Glencore Xstrata en vue d'une réorganisation de leurs actifs houillers en Australie, mais en soulignant qu'il ne s'agit à ce stade que de contacts informels.

Jackie Range à Sydney et Summeet Chatterjee à Bombay, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...