Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Un troisième trimestre décevant
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
46.195 € -0.67 % Temps réel Euronext Paris
46.310 €Ouverture : -0.25 %Perf Ouverture : 46.350 €+ Haut : 45.795 €+ Bas :
46.505 €Clôture veille : 1 544 510Volume : +0.28 %Capi échangé : 25 651 M€Capi. :

Saint gobain : Un troisième trimestre décevant

tradingsat

(CercleFinance.com) - Confronté à un environnement macroéconomique plus difficile que prévu et très incertain, Saint-Gobain s'est montré prudent dans ses prévisions en marge de son point d'activité du troisième trimestre.

Pour l'ensemble de l'année, le groupe anticipe le maintien a minima de son résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables ainsi que le maintien d'un autofinancement libre élevé, mais n'a pas fourni d'objectifs chiffrés. Surtout, les tendances ne sont guère encourageantes, à tout le moins en France avec une activité en France qui devrait rester difficile.

Ressorti à 29,8 milliards d'euros au 30 septembre, le chiffre d'affaires de Saint-Gobain a révélé une croissance interne de 0,4% seulement par rapport aux 3 premiers trimestres de l'exercice précédent. Sur le seul troisième trimestre, les revenus se sont établis à 9,96 milliars d'euros, en augmentation de 2,2%, dont un effet périmètre de +0,2%.

Atones au 30 septembre (-0,1%), les volumes ont quant à eux un peu plus reculé sur le seul troisième trimestre (-0,3%), pénalisés par les marchés de la construction en France, en sus d'un léger repli aux Etats-Unis, deux phénomènes que la bonne tenue des Etats émergents ainsi que la croissance observée en Grande-Bretagne et en Scandinavie ne sont pas parvenus à compenser.

Marqué sur 9 mois (+3,6% du fait de l'appréciation du dollar et de la livre britannique), l'effet de change a été plus limité au troisième trimestre (+1,8%, notamment à cause de la forte dépréciation du real brésilien par rapport à l'euro). Pour autant le PDG Pierre-André de Chalendar a admis que ces 3 derniers mois témoignent d''une situation économique décevante par rapport (aux) attentes avec le recul de la France, qui n'affiche pas encore de signes d'amélioration, et le niveau modéré de la croissance des autres pays d'Europe occidentale'.

Et de préciser: 'les Etats-Unis sont freinés par la chute des ventes dans l'industrie du pétrole et du gaz, tandis que les pays émergents poursuivent leur bon niveau de croissance interne en dépit du ralentissement économique de certains pays dont le Brésil.'

En ligne avec ses objectifs, Saint-Gobain a procédé depuis le mois de mai au rachat de 12.645.601 actions, soit davantage que le nombre d'actions créées en 2015 dans le cadre du Plan d'Epargne du groupe, des programmes d'options sur actions et des plans d'attribution d'actions de performance, ainsi que du paiement du dividende en actions.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...