Bourse > Saint gobain > Saint gobain : UBS passe à la vente, gare aux risques
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
42.050 € +1.75 % Temps réel Euronext Paris
41.995 €Ouverture : +0.13 %Perf Ouverture : 42.240 €+ Haut : 41.745 €+ Bas :
41.325 €Clôture veille : 460 020Volume : +0.08 %Capi échangé : 23 338 M€Capi. :

Saint gobain : UBS passe à la vente, gare aux risques

tradingsat

(CercleFinance.com) - UBS a dégradé son conseil sur l'action du groupe de matériaux de construction Saint-Gobain ce matin de 'neutre' à la vente. Selon les analystes, le marché ne tient pas suffisamment comptes des risques qui pourraient pénaliser l'activité durant les trimestres qui viennent, notamment dans les pays émergents, aux Etats-Unis, mais aussi en France. L'objectif de cours associé revient de 41 à 36 euros.

A la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 reste neutre ce matin, l'action Saint-Gobain joue le rôle de lanterne rouge en reculant de 2% à 37,6 euros.

En effet, le bureau d'études craint que le groupe français ne soit pénalisé d'abord par la faiblesse de la conjoncture dans les pays émergents qui, s'ils ne représentent que 19% des ventes, concentrent 30% du résultat opérationnel de Saint-Gobain.

Idem aux Etats-Unis, soit environ 20% du résultat opérationnel : dans ce pays, Saint-Gobain est exposé, à la hauteur de 40 à 50% de son activité locale, à des marchés industriels mal orientés.

Quid enfin de la France, pays central pour le groupe ? Selon UBS, les mises en chantier, les permis de construire et les volumes de ciment du 3e trimestre 'ne plaident guère, pour l'instant, en faveur d'un retournement des marchés finaux', peut-on lire dans la note.

UBS abaisse en conséquence ses prévisions, notamment celle de résultat opérationnel pour 2016 qui, à 2,8 milliards d'euros, est désormais inférieure de plus de 10% au consensus actuel. Au niveau du bénéfice par action, UBS se retrouve environ 20% sous les prévisions moyennes du marché, ce qui explique le changement de pied des analystes.

Prochaine actualité à guetter : les ventes du 3e trimestre, le 28 octobre, qui devraient témoigner selon UBS d'une croissance organique de 1,4% après + 2,1% au 2e trimestre. La France devrait continuer de se tasser, quoique moins vite qu'au premier semestre, quand les émergents devraient ralentir, pronostiquent les spécialistes.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...