Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Saint-gobain renonce à lancer verallia en bourse
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
40.790 € +1.39 % Temps réel Euronext Paris
40.005 €Ouverture : +1.96 %Perf Ouverture : 40.925 €+ Haut : 39.865 €+ Bas :
40.230 €Clôture veille : 1 200 520Volume : +0.22 %Capi échangé : 22 638 M€Capi. :

Saint gobain : Saint-gobain renonce à lancer verallia en bourse

tradingsat

par Julien Ponthus et Christian Plumb

PARIS (Reuters) - Confronté à des investisseurs rendus très nerveux par la crise grecque, Saint-Gobain a annoncé lundi le report de l'introduction en Bourse de sa filiale Verallia, un échec qui illustre la faiblesse actuelle des marchés de capitaux.

Plusieurs opérations de mises sur le marché ont été reportées récemment, comme l'introduction sur le marché de la participation de Lagardère dans Canal+ et celle du groupe de prêt-à-porter Moncler.

"Compte tenu de la volatilité et de la forte incertitude régnant sur les marchés, Saint-Gobain estime que les conditions ne sont pas réunies pour assurer le plein succès de l'opération", a expliqué le groupe dans un communiqué laconique.

Il y a deux semaines, le directeur général de Verallia avait pourtant fait part de sa détermination à aller jusqu'au bout du processus et il avait écarté l'idée de vendre la société à un fonds d'investissement.

Saint-Gobain espérait retirer 958 millions d'euros de la mise en vente de 40% du capital de sa filiale, qui a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 3,55 milliards d'euros pour un résultat d'exploitation de 432 millions.

Le groupe avait prévu un cours indicatif entre 29,50 et 36 euros par action et la fixation du prix de l'offre de Verallia était prévue mardi, pour une première cotation le 22 juin.

Deux sources proches du processus de mise en Bourse de Verallia avaient indiqué plus tôt lundi à Reuters que la société avait reçu un volume d'ordres représentant 90% des actions proposées.

PARTIR EN VACANCES

Un observateur a observé que Verallia avait, outre des marchés en pleine déconfiture, souffert de l'avertissement sur résultats que son concurrent américain Owen Illinois a émis le 15 juin, date à laquelle le groupe français faisait la tournée des investisseurs.

Pour ce banquier, l'échec de Verallia devrait aussi convaincre les opérateurs de repousser au moins jusqu'à la rentrée tous les projets d'introduction en Bourse, déjà fort peu nombreux.

"Les gens vont partir en vacances", a-t-il fait valoir.

A la Bourse de Paris, l'action Saint-Gobain a perdu près de 6% depuis l'annonce officielle du lancement de l'introduction de Verallia, le 7 juin, alors que le CAC 40 ne reculait sur la même période que de 1,9%.

Saint-Gobain a clôturé lundi en baisse de 0,77% à 41,42 euros, avant l'annonce du report de l'IPO de Verallia.

Avec Kylie MacLellan et Lionel Laurent, édité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...