Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Saint-gobain lance un plan d'économies
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
42.695 € -0.33 % Temps réel Euronext Paris
42.895 €Ouverture : -0.47 %Perf Ouverture : 43.070 €+ Haut : 42.590 €+ Bas :
42.835 €Clôture veille : 1 450 430Volume : +0.26 %Capi échangé : 23 703 M€Capi. :

Saint gobain : Saint-gobain lance un plan d'économies

Saint-gobain lance un plan d'économiesSaint-gobain lance un plan d'économies

par Alexandre Boksenbaum-Granier et Elena Berton

PARIS (Reuters) - Saint-Gobain a annoncé jeudi soir un nouveau plan d'action visant à économiser 750 millions d'euros en année pleine pour faire face à la dégradation de la conjoncture, et anticipe une nouvelle baisse de son résultat opérationnelle au second semestre après celle des six premiers mois de l'année.

Le numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction compte économiser 150 millions d'euros sur les achats, 120 millions d'euros sur les frais généraux et le reste - 480 millions d'euros - en jouant sur la rentabilité opérationnelle.

Ce nouveau programme d'économies de coûts mis en oeuvre par le groupe, qui doit lui permettre de gagner 500 millions d'euros dès cette année par rapport 2011, restera principalement ciblé sur l'Europe.

"Il n'y a pas de fermetures significatives de sites en France actuellement", a déclaré lors d'une conférence téléphonique Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain, groupe qui emploie environ 195.000 personnes dans le monde, dont près de 50.000 en France.

"Il y a un certain nombre de pays où nous continuerons de nous adapter, et nous continuerons de le faire au fur et à mesure en fonction de l'évolution de la conjoncture dans les différents pays", a-t-il précisé.

Le groupe prévoit également de réduire ses investissements industriels et financiers de respectivement 200 millions d'euros et 350 millions d'euros au second semestre par rapport à la même période en 2011.

SEMESTRE INFÉRIEUR AUX ATTENTES

Dans ce contexte, le groupe, qui a suspendu ses nouveaux projets d'acquisition, anticipe pour 2012 une hausse mesurée de ses prix de vente et une baisse contenue de ses volumes.

En début d'année, Saint-Gobain visait pour cette année une croissance inférieure aux 5% de 2011 et une bonne résistance de son résultat d'exploitation et de sa rentabilité.

Le résultat d'exploitation du second semestre devrait accuser une baisse "modérée" par rapport à celui des six premiers mois de l'année, ressorti à 1,51 milliard d'euros (-12,1% par rapport à l'an dernier).

Le chiffre d'affaires s'établit à 21,59 milliards d'euros à fin juin (+3,4%) malgré une baisse de 6% dans l'activité Vitrage, plombée notamment par le recul de la production automobile en Europe occidentale, l'effondrement du marché du solaire, et le renchérissement des matières premières et de l'énergie.

Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S tablaient sur un chiffre d'affaires de 21,66 milliards d'euros et un résultat d'exploitation de 1,54 milliard.

En Bourse, l'action a terminé à 27,475 euros (+4,43%) avant la publication du groupe valorisé à 14,59 milliards d'euros.

Depuis le début de l'année, le titre perd 7,4%, contre une hausse de 1,5% pour l'indice CAC 40, en raison des inquiétudes des investisseurs entourant la visibilité du groupe dans un contexte de morosité économique.

Avec Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...