Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Saint-Gobain améliore sa rentabilité et confirme son objectif
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
40.230 € -1.11 % Temps réel Euronext Paris
40.505 €Ouverture : -0.68 %Perf Ouverture : 40.505 €+ Haut : 39.815 €+ Bas :
40.680 €Clôture veille : 1 255 570Volume : +0.23 %Capi échangé : 22 328 M€Capi. :

Saint gobain : Saint-Gobain améliore sa rentabilité et confirme son objectif

tradingsat

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Saint-Gobain a confirmé mercredi son objectif 2014 de nette amélioration de son bénéfice opérationnel après avoir amélioré sa rentabilité en Europe de l'Ouest, France exceptée, ainsi qu'en Asie et dans les pays émergents sur la première partie de l'année.

Aidé par une réduction de ses coûts de 240 millions d'euros au premier semestre, le numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction a dégagé un résultat d'exploitation de 1.330 millions d'euros (+8,7% en données publiées et +14,8% en comparable).

Son chiffre d'affaires a totalisé 20.446 millions d'euros faisant ressortir une croissance organique de 4,1% compte tenu d'un impact négatif de changes de 3,2%.

Du fait de nombreux éléments exceptionnels (reprise de provisions, résultat de cessions, dépréciations d'actifs), le bénéfice net part du groupe a bondi de 114,4% à 671 millions.

"Ces résultats, ainsi que les efforts continus de maîtrise des coûts, confortent notre objectif d'une nette amélioration du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables sur l'ensemble de l'année 2014", déclare le PDG Pierre-André de Chalendar, cité dans un communiqué.

Pour l'exercice en cours, le groupe compte notamment sur une amélioration graduelle de ses marchés en Europe occidental tirée par le Royaume-Uni alors que la France devrait rester en recul du fait de la contraction du marché de la construction neuve.

En revanche, il prévoit que les marchés de la consommation des ménages pourraient continuer d’être affectés par la pression concurrentielle sur les prix.

POURSUITE DES INVESTISSEMENTS EN RUSSIE

En Amérique du Nord, la construction devrait continuer à rester dynamique et les marchés industriels progresser tandis qu'en Asie et dans les pays émergents, les activités devraient réaliser un niveau satisfaisant de croissance interne, pronostique Saint-Gobain.

Dans ce contexte, le groupe va encore baisser ses coûts dans la lignée de son objectif de 450 millions d'euros.

Dans le même temps, il compte poursuivre son programme d'investissements industriels autour de 1.500 millions d'euros et maintenir une politique sélective d'acquisitions et de cessions.

Lors d'une conférence de presse téléphonique, le PDG de Saint-Gobain a confirmé qu'il envisageait toujours de céder le reste de sa division conditionnement Verallia.

"A la fois nous avons toujours en tête de céder cette activité et en revanche la décision n’est pas prise à ce jour", a-t-il déclaré.

Saint-Gobain a déjà cédé la partie américaine de Verallia à Ardagh dégageant au passage une plus value de 375 millions d'euros.

Enfin, le PDG a indiqué que le groupe continuera à investir en Russie en précisant que la crise actuelle avait "peu de conséquences négatives sur l'activité".

"Nous avons l'intention de continuer notre développement en Russie où on investit dans une perspective long terme", a-t-il assuré.

Avant cette publication, l'action Saint Gobain a clôturé en baisse de 0,79% à 37 euros. Elle a baissé de 7,44% depuis le début de l'année après un bond de 24,07% l'an dernier.

(Edité par Matthieu Protard)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...