Bourse > Saint gobain > Saint gobain : Insensible au 'warning' de nippon glass.
SAINT GOBAINSAINT GOBAIN SGO - FR0000125007SGO - FR0000125007
40.230 € -1.11 % Temps réel Euronext Paris
40.505 €Ouverture : -0.68 %Perf Ouverture : 40.505 €+ Haut : 39.815 €+ Bas :
40.680 €Clôture veille : 1 255 570Volume : +0.23 %Capi échangé : 22 328 M€Capi. :

Saint gobain : Insensible au 'warning' de nippon glass.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après trois séances de hausse qui l'ont porté de 34 à 36 euros, le titre Saint-Gobain se contentait de faire du surplace vendredi midi, en cédant symboliquement 0,01% à 36 euros. Le groupe de matériaux de construction se montre insensible à l'avertissement sur résultats lancé par Nippon Sheet Glass (NSG), l'un de ses grands concurrents en matière de verre plat. Ce matin à Tokyo, l'action NSG a dévissé de 12% à 132 yens.

Comme le rappellent les analystes de Bryan Garnier, NSG, dont le britannique Pilkington est une filiale depuis 2006, a sévèrement révisé en baisse sa projection de bénéfice par action : elle passe de + 15,52 à - 3,3 yens au titre de l'exercice qui se terminera en mars 2012.

Deuxième verrier européen après Saint-Gobain, NSG a subi une baisse sensible des volumes sur des segments-clés comme l'automobile, les matériaux de construction, sans oublier l'énergie solaire. En outre, aucune reprise n'est attendue au 2ème trimestre (calendaire) 2012, et aucune prévision n'est fournie pour le prochain exercice.

Certes, indique Bryan Garnier, 'ce 'profit warning' ne peut être totalement extrapolé à Saint-Gobain', dont le verre plat représente moins de 15% du résultat d'exploitation. Et Saint-Gobain est plus exposé à l'Allemagne, NSG étant en Europe centré sur le Royaume-Uni. Enfin, le groupe français est plus présent sur les segments à forte valeur ajoutée.

Malgré tout, et selon le bureau d'études, il ne s'agit pas d'une bonne nouvelle pour la composante industrielle de son activité. La branche Verre plat et la partie industrielle de la demande des Matériaux de performance pourraient en effet en pâtir. Bryan Garnier conseille donc toujours de vendre Saint-Gobain, sur lequel son objectif de cours est de 32 euros.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...